Guinée/Grève CNTG-USTG : La circulation déserte sur Koloma-Bambéto-Hamdallaye

0
222

Suite au mot d’ordre de grève lancé par l’inter-centrale CNTG-USTG et l’appel à la ville morte par la société civile contre l’augmentation du prix du carburant à la pompe, la circulation est restée déserte ce mercredi 4 juin 2018, sur l’axe Hamdallaye-Bambeto-Cosa.  Vous savez des syndicalistes et activistes de la société civile réunis au sein des Forces Sociales exigent  du gouvernement la diminution du prix du litre du carburant à la pompe.

D’ailleurs, les jeunes en colère ont pris d’assaut les rues, en y érigeant des barricades, empêchant toute circulation dans cette partie de la haute banlieue de Conakry. La hausse du prix des carburants motiverait cette manifestation de ces jeunes en colère. Jusqu’aux environs de 12h, la circulation était encore bloquée.

Nous apprenons que des usagers bloqués de ce coté se feraient dépouiller de  leurs biens à l’image de Boubacar Soumah qui s’exprime en ces termes: « Ce n’est pas une manifestation politique. C’est plutôt une grève des fonctionnaires. Je ne sais pas qu’est-ce que vous avez à voir dans la grève des fonctionnaires, surtout que vous n’êtes pas fonctionnaires ».

Pour l’instant, des témoins font état de la présence des forces de l’ordre. Mais aucun incident majeur n’avait été signalé.

Mohamed Barry, 224 624 39 57 84

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*