Guinée : la France veut promouvoir le livre numérique

In Accueil, Culture

A l’occasion de la fête de la France, l’ambassadeur dudit pays a inauguré ce vendredi 14 juillet au musée national de Sandarvalia à Kaloum, l’exposition « Lire sur son smartphone ». Cette cérémonie a pour but d’accompagner le projet ‘’Conakry, Capitale mondiale du livre’’.

En Guinée, nombreux sont les jeunes qui s’intéressent au net. En plus de cette révolution numérique, nombreux sont ceux qui n’ont pas de moyens pour s’acheter des livres, ce qui fait que des documents sont rares dans les foyers.

Pour inciter la couche juvénile à la lecture mais aussi accompagner le projet ‘’Conakry, capitale mondiale du livre’’, l’ambassade de France a initié une exposition dénommée « Lire sur son Smartphone ».

Cette présentation va accueillir à partir du mois de septembre prochain, des lycéens, étudiants et enseignants. « On a le choix en or entre le papier ou le numérique. Le livre numérique c’est la seule option et qui  n’est pas coûteuse. Il y a énormément de livres gratuits sur le net. A l’aide de leur smartphone, ils peuvent lire. Pour cela il y’a deux opérations très simples, il faut d’abord ouvrir l’application ‘’Lecture’’, puis vous avez le choix de télécharger l’application ‘’Aldiko’’ et ouvrir la bibliothèque pour consulter les titres à disposition. » Explique M. Giraud Yann attaché de coopération à l’ambassade de France.

L’autre élément clé dans ce téléchargement, à seulement 25.000 fg les lecteurs pourront télécharger la plus grande bibliothèque francophone « culturethèque » précise l’attaché de coopération. « Si vous voulez des livres payants, la France donne à la Guinée, une plateforme qu’on appelle ‘’Cluturethèque’’, avec 2 francs seulement soit 25.000 fg, on arrive à s’en sortir pour toute une année de consultation, » renchérit-il.

L’ambassadeur de la France en Guinée a de son côté donné l’importance de la lecture via les smartphones. « Grâce aux smartphones, chacun peut se rendre compte qu’il a déjà dans sa poche, sans qu’il ne le sache une bibliothèque comprenant plus de livre qu’il ne pourrait en lire en une vie. Ce constat a conduit mes collaborateurs du service de coopération et d’action culturelle et moi, qu’il était important de promouvoir le livre numérique, » dit-il.

Très ravi de cet appui de la France pour la promotion de la lecture dans le pays, le ministre de la culture, des sports et du patrimoine historique Siaka Barry a de son côté magnifié cette initiative. Il a par la suite rajouté que le numérique à la disposition des jeunes, n’est que service rendu à une jeunesse de plus en plus assoiffée de connaissance, mais de plus en plus répulsif du livre papier.

Hassatou Lamarana Bah / 623 12 52 03

Join Our Newsletter!

Love Daynight? We love to tell you about our new stuff. Subscribe to newsletter!

Leave a reply:

Your email address will not be published.

*

Mobile Sliding Menu

Alpha DIAOUNE