Guinée/Dinguiraye : Mère et épouse d’Abdoulaye Bah remercient la population

0
309

Le cortège funèbre de notre regretté Abdoulaye Bah est arrivé ce matin du vendredi 22 juin à Dinguiraye pour l’enterrement. Une forte délégation venue de Conakry comprenant des personnalités du pays et la presse guinéenne s’est mobilisée auprès de ses parents pour lui rendre un dernier hommage avant son inhumation au cimetière de Tintincolen de Dinguiraye Centre. L’épouse et la mère du défunt ont remercié la compassion des guinéens à cette douloureuse tragédie.

Mariama Louise Bah épouse d’Abdoulaye Bah : C‘est une disparition tragique à laquelle je ne m’attendais pas du tout. Lorsque j’ai appris que mon mari Abdoulaye Bah est décédé je me suis dit écoute, il ma trahi puisqu’on s‘était dit de rester ensemble et avoir des enfants en développant nos projets. Mais le tout puissant a voulu autrement et m’en remets à la volonté divine. Je ne garde de lui que de beaux souvenirs, car j’ai vécu de bons moments avec lui et il est exemplaire parmi les meilleurs maris de ma vie. C’est un soulagement car j’ai remarqué que l’ensemble de la population guinéenne, a compati à notre douleur, j’ai vu que tous les guinéens sans bord politique ni ethnique aimaient mon mari, je suis fière de lui.

Aïssatou Bah mère d’Abdoulaye Bah : Je me remets au tout puissant Allah, et je remercie l’ensemble des personnes et personnalités qui de près ou de loin sont venues rendre un dernier hommage à mon fils. Je n’ai pas de salaire à vous donner, mais seul Dieu qui pourra vous payer. Je demande à tous de lui pardonner, quant à moi c’est déjà fait et que le tout puissant l’accorde le paradis. Je n’ai pas tellement pleuré car j’ai vu votre amour pour lui, depuis son accident, je ne me suis pas inquiétée et je ne me suis pas déplacée ou envoyé une délégation car il y’a eu des personnes qui se sont occupées de lui. Je suis ravie de vous puisque vous vous êtes occupés de lui. Que la terre lui soit légère et paix à son âme ! 

 Hassatou Lamarana Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*