Guinée /Culture: Bantama Sow plaide pour l’adoption du projet de loi sur le droit d’auteur

0
84

Le droit d’auteurs loin d’être une taxe est le ‘’salaire’’ mérité de l’auteur. C’est l’annonce faite par le ministre de la culture en prélude à la célébration de la journée africaine de droit d’auteurs et de la gestion collective prévue pour ce 14 septembre.

La célébration de la journée africaine de droit d’auteurs et de la gestion collective pour la première fois par la Guinée intervient à un moment où le pays fait face à un vide juridique qui a pour conséquence l’exploitation abusive des œuvres artistiques et culturelle par les pirates. C’est pourquoi, dit le ministre des sports de la culture et du patrimoine historique, « La célébration de la journée dédiée au droit d’auteurs  par notre pays ne se limitera pas par un simple discours de circonstance mais plutôt nous allons nous joindre aux hommes de culture pour faire le plaidoyer auprès du gouvernement et de l’Assemblée nationale pour adopter le projet de loi sur le droit ». C’était dans une déclaration  publiée ce jeudi, 13 septembre à Conakry.

Selon  Sanoussy Bantama Sow, le droit d’auteur loin d’être une taxe est le salaire mérité de l’auteur. Il est la contrepartie de l’exploitation faite de ses œuvres. Car pour lui, les auteurs doivent vivre du fruit de leurs créations.

Pour cette première en Guinée, la célébration de la journée africaine de droit d’auteurs et de la gestion collective est placée sous le thème :  « Mettons nos législations nationales en adéquation avec l’environnement juridique international et respectons la dignité des auteurs en payant leurs droits légitimes ».

Mohamed Barry, 624 39 57 84

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*