Guinée : Confrontation entre la première responsable de l’école Saint Joseph de Cluny avec des journalistes de l’émission Africa 2015

0
239

Pour la 3e fois ce jeudi, 04 octobre 2018, des journalistes animateurs de l’émission Africa 2015 ont été convoqués à la DPJ dans la présumée affaire de viol à l’école, dénoncée par un enseignant de l’école le 13 septembre dernier sur les ondes de Nostalgie.

La religieuse soeur Marie Louise Barry, reproche aux journalistes le manque de recoupement de l’information après que l’enseignant ait dénoncé les cas de licenciement abusif de 13 enseignants et le viol sur mineure dont se seraient rendus coupables respectivement soeur Marie Louise Barry et Hyacinthe Lohoré, directeur des études de ladite école.

Selon nos informations, au cours de la confrontation, la religieuse a pourtant reconnue avoir été contactée par un des animateurs de l’émission au lendemain du passage de l’enseignant, en la personne d’Ibrahima Sory Lincoln Soumah, qui l’a portée absent à l’école. Plus loin, elle a confirmée avoir été contactée téléphoniquement par ce dernier en terme d’appel et SMS par rapport à la version des faits de l’école. Mais rien a été finalement. Une version confirmée par le journaliste. Mais rien n’en a été. Une version confirmée par le journaliste. Thierno Maadiou Bah a également fait savoir qu’il a contacté pendant l’émission le directeur de l’école, un certain M. Bah qui n’a pas souhaité s’exprimer. Et pire, il a dit que ces dénonciations de l’enseignant étaient un non événement, rajoute l’animateur principal de l’émission. Les deux parties devraient se retrouver le mardi, 10 octobre pour la suite à donner à cette affaire.

Et c’est contre toute attente que les journalistes de l’émission Africa 2015 disent avoir vu tomber la convocation pour diffamation, calomnies et complicité d’injures dont la plainte a été portée par la soeur Marie Barry et son école Saint Joseph de Cluny.

Kalenrws.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*