Guinée – Communales 2018 : Des tentatives de fraude enregistrées par la COFFIG dans certaines localités

0
350

A la fermeture des bureaux de vote aux environs de 18h, la coalition des Femmes et filles de Guinée pour le Dialogue, la consolidation de la paix et le développement (COFFIG/DCPD), a rendu une deuxième déclaration dans laquelle elle constate avec regret à travers sa ‘’case de veille’’« la faible mobilisation des guinéens pour cet important scrutin pour la gestion de nos collectivités locales les cinq premières années » déplore Dr Makalé Traoré présidente de la COFFIG.

Ainsi la plateforme révèle avec préoccupation un certain nombre de manquements et d’anomalies dans le déroulement du scrutin et dépêché plusieurs missions de médiation sur le terrain à Kaloum, Matam, Dixinn, Ratoma, Km36, Maniah, Faranah, Labé, Kankan, Télémélé.

Au cours de ces élections communales sur l’ensemble du territoire national, des tentatives de fraude sont constatées par endroit et qui se sont caractérisées par des échauffourées voir des violences « après une matinée relativement calme, des cas de tentatives de fraude sont constatées par nos observatrices, ce qui fait que l’après-midi électoral s’est caractérisé par des échauffourées et des violences par endroit autour de : l’utilisation des procurations et dérogations à plusieurs endroits, des cas d’urnes non scellées dans la zone du Km36, des cas d’absence d’isoloir notamment dans la commune de Dixinn, la présence d’un candidat accompagné d’un homme armé dans la commune de Matam, quelques accrochages entres électeurs et forces de sécurisation par endroit » dénonce Madame Traoré.

700 observatrices ont été déployées sur toute l’étendue du territoire national par la COFFIG pour des élections communales apaisées et dans un mécanisme « d’alerte précoce-réponse rapide ».

Hassatou Lamarana Bah

+224 623 125 205

kalenewsorg@gmail.com

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*