La Guinée commémore l’an 1 de la disparition de Fidel CASTRO

0
456

Guinéens et cubains se sont retrouvés ce samedi dans une marche à la mémoire du patron de la révolution cubaine, le commandante Fidel Castro. Cette marche, qui est partie du pont 8 Novembre au Palais du Peuple sur l’autoroute qui porte le nom de l’homme, est une initiative de l’Association d’Amitié Guinée-Cuba.

On pouvait voir dans les rangs des marcheurs l’ambassadeur de Cuba à Conakry, l’ancienne génération d’étudiants ainsi que des jeunes mais aussi des élèves des écoles privées de la place, dans des colonnes bien ordonnées.
Interrogé sur l’opportunité de cette, Elhadj Bangaly Dabo, président de Association d’Amitié Guinée-Cuba s’est exprimé en ces termes : « Cette marche est un appel à la jeunesse pour dire que l’héritage de la coopération Guinée-Cuba ne doit pas être laissé à l’abandon. Nous avons lutté pour avoir des acquis dans les domaines de la santé, la construction civile, dans le domaine militaire. Ce sont des acquis très importants que la jeunesse doit préserver ».

Au colonel à la retraite Joseph Gbagbo Zoumanigui de renchérir : « Fidel a été un ami de la Guinée, un ami de l’Afrique. Cette journée représente pour nous une occasion de rallumer le flambeau pour lequel il s’est battu avec son frère, le Président Ahmed Sékou Touré. Le fait de former des jeunes cadres de notre pays, le fait de former des jeunes militaires que nous étions au Cuba, c’était de faire vivre perpétuellement cette flamme pour l’indépendance, pour le progrès de la nation, pour l’avenir des enfants de ce pays ».
Des jeunes formés également à Cuba ont été d’un grand apport pour la réussite de cette journée de commémoration. Ousmane Alexi Diallo, consultant en tourisme, à l’épicentre de l’organisation en est une illustration. Un autre jeune du nom de Salimou Karamba Fadiga nous a confié ses sentiments : « Lorsqu’on parle de Cuba ce que nous retenons c’est d’abord l’éducation, la santé, la culture et toutes les bonnes choses que vous pouvez trouver dans le développement social de l’être humain. Parce que franchement le cuba nous a inculqué beaucoup de valeur et nous nous reconnaissons à travers ces valeurs. C’est pour cela en ce jour mémorable de la disparition de notre « Commandante » Fidel Castro, personne grâce à laquelle nous avons pu apprendre la valeur humaine. C’est pour cela nous nous retrouvons ici aujourd’hui pour le premier anniversaire de sa disparition ».

LINCOLN 624901737

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*