Guinée/Baccalauréat: Le 1er de la République en SM a débuté ses études par le Franco-arabe

2
1546

Calme, attentif, souriant avec le téléphone qui crépite de part et d’autre, c’est un Nouhan Kourouma, premier de la République Bac unique 2018 option sciences mathématiques que notre rédaction a rencontré ce mardi 17 Juillet, dans la cour de son établissement du groupe scolaire privé Emmanuel où d’ailleurs déjà encadreurs et élèves s’étaient donnés rendez-vous pour féliciter les uns et encourager les autres.

Pour la réussite de cette année, le premier lauréat national en Sciences maths s’est fixé un objectif depuis des années: « Ce n’est pas en terminale que j’ai préparé le Bac car, pour un candidat qui veut un bon classement national je ne pense pas si la terminale est une classe de préparation. Il faut le préparer soit en 11ème ou en 12ème année. Moi je me suis fixé cet objectif depuis la 11ème et en 12ème j’ai travaillé dure en redoublant d’effort. Rien n’est impossible. On me disait souvent qu’un élève de l’intérieur du pays ne pouvait pas être lauréat à plus forte raison premier de la République. Après avoir été premier de la région au BEPC, tout le monde me disait que si je bossais de plus j’allais être premier de la République au Bac et c’est ce qui m’a motivé. » dit-il.

Il a aussi tenu à remercier tous ceux qui ont contribué à cette réussite: « Je remercie Dieu le Tout Puissant, qui m’a donné la santé afin d’affronter cet examen. Ensuite, je remercie mes parents car, sans eux rien de cela n’aurait été possible. Je remercie également mes encadreurs qui ont fourni tout leur effort afin que ce rêve puisse devenir une réalité. J’encourage mes amis qui n’ont pas eu la chance surtout un ami très courageux qui travaillait toutes les nuits avec moi. Chaque fois on passait la nuit ensemble et cela m’a vraiment touché. Je lui dirai de prendre courage car, ce n’est pas la fin du monde. Et le baccalauréat ne définit pas l’avenir d’un élève. » a-t-il ajouté.

De la vingtaine, Nouhan Kourouma a commencé ses études à l’école franco-arabe Mansagbèrè de Dalako jusqu’en 5ème année avant que ses parents ne l’orientent à l’école privée Kadi Kaba du même quartier où il sera recyclé en 3ème année. À l’examen d’entrée en 7ème année, il devient 4ème de la région avant d’être premier de la région au BEPC au Groupe Scolaire Emmanuel dans lequel il décrochera cette prestigieuse place de premier de la République en Sciences mathématiques session 2018.

C’est la première fois depuis 1997 que le premier de la République au Bac toutes options confondues vient de Kankan. Cette année trois lauréats viennent de cet établissement il s’agit de Nouhan Kourouma (1er SM), Amadou Diané (3ème SM) et Souleymane Sangaré (2ème SE).

Lamine Toutè Kaba

Correspondant kalenews.org dans la région

+224 621 730 533

2 Commentaires

  1. C’est faux pour avoir affirmé que depuis 1997 kankan n’avait eu pas de 1er de la République dans les options confondues.
    Cherchez vous allez trouver c’était en 2009 ou 2010 le 1er de la République en sciences expérimentales était de kankan aboubacar sidiki au lycée marien n’gouaby

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*