Guinée/Affaire 40 millions : « C’est une façon de faire taire cette dynamique » dixit un membre des forces sociales

0
105

Au cours d’une conférence de presse conjointe des forces sociales et des syndicats pour la mise en place d’un protocole d’accord, certains acteurs de la société civile sont revenus sur l’actualité qui défraie la chronique, où des membres de cette entité sociale aurait perçus 40 millions de la part du Premier Ministre pour faire taire le mouvement.

Selon Ibrahima Aminata Diallo Président de la Plateforme des Jeunes de l’Axe pour la Démocratie et le Développement (PJDD) et membre des Forces Sociales, ceux qui se sont présentés à cette conférence ne sont pas mêlés à cette histoire,et signale que cet acte c’est pour faire taire leur dynamique.

« Ceux qui sont devant vous, sont là parce qu’ils sont convaincus qu’ils ne sont pas mêlés ni de près, ni de loin à ce problème de 40 millions GNF. C’est une façon de faire taire cette dynamique que vous avez devant vous. Ceci devrait vous rassurer que si nous sommes devant vous c’est parce que nous sommes convaincus, dans ce que nous sommes en train de faire » dit-il.

Plus loin, M. Diallo précise qu’au fil du temps, tout sera clair sur les personnes qui sont engagées dans ce combat pour la baisse du prix du carburant à 8.000 GNF « Le temps finira par sélectionner ceux qui sont dedans par conviction et ceux qui viennent pas prestige ou pour chercher des miettes. C’est une question qui ne nous dérange pas, qui ne nous distrait pas » rassure-t-il.

Conscient du découragement de certains citoyens à ne pas les accompagner dans cette lutte à cause cette histoire de 40 millions, Le Président de la PJDD invite les citoyens de ne pas rester sur la défensive « Ce que je peux demander aux citoyens, de ne pas rester toujours à la défensive, on dit le plus souvent celui qui n’a pas le courage de revendiquer n’a pas le droit de se lamenter. La paix ne veut pas dire être en silence forcé. Je vous demande de vous motiver et de rejoindre cette dynamique qui n’est que des jeunes guinéens » lance-t-il.

Enfin, Ibrahima Aminata Diallo rappelle que les personnes qui s’attaquent sur les réseaux sociaux à cause de ces 40 millions, c’est à eux de se justifier.

Hassatou Lamarana Bah

kalenewsorg@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*