Guinée: 40 millions de francs pour étouffer les manifestations des Forces Sociales

0
224

Selon un témoignage de Oumar Sylla alias Foniké Mengue, le premier ministre Ibrahima Kassory Fofana avait proposé un montant de 40 millions de francs guinéens pour s’attacher des services de certains jeunes membres des Forces Sociales de Guinée pour étouffer une de leurs manifestations contre l’augmentation du prix du carburant.

L’acte s’est passé au domicile du premier ministre (dans son salon) à Lambanyi dans la commune de Ratoma. Et c’est Ahmed de Paris qui a facilité la rencontre à la demande du locataire du Palais de la Colombe. « Prenez cet argent et débrouillez-vous à mettre un terme à ce mouvement », aurait dit le premier ministre. Devant le refus de Foniké Menguê à prendre ce montant pour trahir une cause noble, Kassory Fofana a piqué une crise de colère dans son salon. Et devant ses invités, il ne s’est pas gêné de proférer des menaces d’arrestation, de jugement, de condamnation et incarcération du jeune activiste à en croire les propos qu’il a tenus au cours d’une conférence de presse des Forces Sociales ce lundi, 06 août au siège de la PCUD à Kipé.

Sur place, le jeune Oumar Sylla a exhibé un élément sonore d’une conversation téléphonique avec Ahmed de Paris concernant les 40 millions que Kalenews détient copie. Si cette scène s’avérait réelle, l’on aurait du mal à comprendre comment Kassory, en tant que premier ministre, pourrait réussir sa lutte contre la corruption en Guinée s’il tente lui même de corrompre en premier lieu des citoyens ordinaires pour assouvir sa propre « soif » de gouverner par la force.

LINCOLN 624901737

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*