Guéguerre à l’USTG : Le Nouveau bureau Syndical dénonce un détournement de Luis M’Bemba Soumah

0
60

Le nouveau bureau de l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée USTG, a tenu une conférence de presse ce vendredi 9 novembre à Conakry pour faire le point sur la situation actuelle du mouvement syndical et la présentation du nouveau bureau élu lors du 6ème congrès national tenu à Mamou du 25 au 27 octobre dernier.

Selon les conférenciers, toutes les structures ont été conviées à cette rencontre à travers un communiqué signé par Louis M’Bemba Soumah, ancien secrétaire général de l’USTG qui à la veille, a demandé de sursoir à ce congrès. Le nouveau bureau composé de 31 membres, estime qu’il n’a aucun pouvoir de suspendre cette rencontre qui a été planifiée à l’avance.

« Le secrétaire général d’une centrale syndicale est élu au même titre que les autres, il n’a aucun pouvoir de décision, il est obligé de se soumettre à la volonté des membres du bureau qui se réunissent pour prendre la décision sur PV, donc Louis M’Bemba en tant que tel n’a aucun pouvoir de prendre une décision que ça soit » annonce El hadj Alpha Mamadou Diallo membre du bureau.

Par rapport à légitimité de ce bureau, Le syndicaliste précise que le congrès a eu lieu sous le regard d’un huissier de justice « Depuis la tenue du congrès on est sous le regard d’un huissier de justice, qui a suivi du début à la fin et qui a fait un rapport. Nous avons la force de récupérer les lieux, mais c’est un bâtiment qui appartient à un particulier, donc nous allons par la justice pour que l’histoire soit réglée. Nous avons un délai, dans dix jours nous serons installés royalement à notre siège » annonce-t-il.

L’autre aspect qu’a tenu à souligner les syndicats, une procédure judiciaire est entamée par rapport à un détournement financier qu’aurait effectué Louis M’Bemba Soumah et son équipe «Un jour j’ai entendu Louis M’Bemba Soumah dire qu’il n’y a rien dans la caisse qu’il reste que 30 millions GNF, curieusement quand nous sommes partis à Mamou, ils ont sorti un montant de 30 millions. Quand nous sommes revenu, ils ont voulu faire une deuxième opération, cette fois-ci pour vider le compte, on a été informé, nous avons saisi les autorités de la banque pour dire qu’aucune opération n’est possible dans ce compte. Comme ils connaissent les principes, ils ont donc gelé tout mouvement au niveau de ce compte » indique Maurice Dopavogui premier secrétaire général adjoint.
Pour la tenue de ce congrès à Mamou, les congressistes ont utilisé 134 millions GNF. Il faut noter qu’après le retour d’Aboubacar Soumah du SLECG et d’Abdoulaye Sow de la FESABAG au sein de l’USTG, Louis M’Bemba Soumah a annoncé qu’un autre congrès est prévu pendant ce mois de Novembre.

Hassatou Lamarana Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*