Grève des enseignants : Les cours boycottés dans plusieurs établissements à Conakry

0
176


Pendant que le nouveau médiateur de la République tante de jouer au sapeur-pompier pour une sortie de crise, la grève des enseignants perdure et la plupart des établissements publics sont restés fermés ce mardi 20 février 2018, par faute d’enseignants.
Malgré la menace du gouvernement de suspendre les salaires des enseignants, ces derniers se radicalisent. Ce mardi, les cours ont été perturbés dans la plupart des écoles de la capitale. C’est le cas du lycée Yimbaya, dans la commune de Matoto, le lycée Kipé de Ratoma et le collège Soloprimo de Kolom.
Des enseignants, quant à eux, ne comptent pas lâcher prise. Car Aboubacar Soumah, le meneur de la grève reste campé sur sa position malgré l’appel lancé par l’inspection générale du travail.

Mohamed Barry

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*