Front contre l’augmentation du prix du carburant : Le GOHA réitère l’engagement des forces sociales à battre le pavé

0
147

Les prix des denrées alimentaires à grande consommation resteront inchangés jusqu’au mois de décembre. C’est l’annonce faite par l’Etat guinéen suite à l’augmentation du prix du carburant. Une information que ne partage pas le président du Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA).

Chérif Abdallah soutient que cette augmentation du prix du carburant va obligatoirement  amener les commerçants à revoir les prix de leurs marchandises. « Nous sommes dedans, c’est nous les forces sociale parce que nous sommes citoyens guinéens comme les autres. Je sais qu’il y déjà un changement sur le terrain concernant le prix du carburant. Ce n’est pas là que nous regardons, ce que nous regardons nous c’est la réalité du terrain. Quand un importateur prend des engagements comme quoi le prix sera stable. C’est parce qu’il ne connait que ce qui se passe à son niveau ».

Mais, dit-il, « S’ils prennent les garantis que les prix ne seront pas augmentés, c’est ce qu’on va voir. Nous, nous savons que si les commerçants achètent de la marchandise avec les importateurs, c’est les grossistes et détaillants qui payent avec eux, pour transporter ces marchandises vers d’autres marchés. Du coup tu es obligé d’augmenter le prix. La vérité est que les prix ont changés sur le marché.» tranche-t-il.

Réitérant l’engagement des forces sociales de Guinée qui compte battre le pavé pour obtenir revue à la baisse du prix du carburant. Le président du Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA) déclare : « Personne ne peut corrompre le peuple. Les forces sociales ne sont ni corrupteurs ni corruptibles. Nous ne sommes en plus ni manipulables ni intimidables. Au sein des forces sociales de Guinée, nous savons ce que voulons que les prix reviennent à 8 000 ».

Mohamed Barry, 224 624 39 57 84    

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*