Feuilleton Oyé Guilavogui: Ces indignations d’un conseiller d’Alpha Condé…

0
239

Le rétropédalage d’Alpha Condé dans le feuilleton Oyé continue de susciter de vives réactions dans le camp présidentiel. Ils sont nombreux des hauts cadres du parti au pouvoir qui fustigent le contre-décret qu’a pris le président concernant Oyé Guilavogui, qui est désormais ministre d’État, ministre de l’environnement et des Eaux et Forêts.

Interrogé dans l’émission des Grandes Gueules de ce lundi 4 juin, Mohalime Touré, conseiller personnel du président de la République, ne cache pas sa colère face à qu’il convient d’appeler de maladresse de la part du chef de l’État et son entourage. Pour lui, « Ce qu’on a fait, dimanche, c’est une erreur. J’aime Alpha, je l’appelle mon papa et il m’appelle mon fils. Mais, moi, si j’étais-là, en Guinée ou bien si j’étais à côté de lui, j’allais lui conseiller de ne pas le faire. »

De l’avis de celui qui se présente comme un Conseiller personnel du Chef de l’Etat. Alpha Condé est tombé dans les mêmes erreurs que Lansana Condé. M.Touré explique : « Vous vous souvenez, pendant le régime de Lansana Conté, il y a eu un gouvernement de 24h. Finalement, il a perdu la confiance de la population. La population n’avait plus confiance en Conté avant sa mort. Je crois que la même erreur est en train de se répéter. Mais, pour le cas de Oyé Guilavogui, c’est grave », a-t-il clamé.

Pointant au passage du doigt Kiridi Bangoura, qui n’aurait pas été à la hauteur des attentes. Mohalime Touré soutient: « D’abord, j’accuse Kiridi Bangoura. C’est mon ami, mais je l’accuse. À la place de Kiridi, il est le ministre d’État, ministre secrétaire général à la présidence. Il n’y a aucun décret qui passe sans que Kiridi ne fasse ses analyses, avant de dire son mot sur l’acte », croit-il savoir Mohalime Touré.

Selon lui,  « On devrait lui conseiller de ne pas le faire. Mais, malheureusement, personne n’a eu le courage de le dire. Politiquement, ça va lui coûter très cher », a-t-il conclu.

Mohamed Barry,224 624 39 57 84

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*