Fêtes de fin d’année : 2 morts et 5 blessés graves

0
282

Dans la nuit du 31 décembre 2017 au 01er janvier 2018, le ministère de la sécurité et de la protection civile a enregistré 7 cas d’accidents dont 2 morts et 5 blessés graves.
Joint au téléphone par notre rédaction ce mercredi, Boubacar Kassé le chargé de communication du département de la sécurité et de la protection civile a précisé que le 31 décembre aux environs de 13h, en face du tribunal de première instance de Dixinn, deux motos, une TVS une SAFARI sont entrées en collision. Les deux engins étaient conduits respectivement par Alpha Midiaou Bah et le margis chef de la gendarmerie Amadou Baldé.
A 23h toujours le 31 décembre, un camion a fossé un ingénieur qui était au volant d’une moto, à minuit dans la commune de Ratoma. Ce camion est rentré dans un caniveau et le chauffeur a pris la fuite. A Kipé aux environs de 04h du matin le 01er janvier, une voiture NISSAN a heurté une moto. A Bonfi également toujours aux environs de 04h du matin, c’est une voiture RAV4 qui a fossé un policier qui était en fonction.
Le Commissaire Kassé a rajouté que des personnes en état d’ébriété ont été interpellés, par endroit, sur la voie publique.

Contrairement à Conakry, à l’intérieur du pays, aucun cas d’accident n’a été enregistré par le ministère de tutelle. Ajoutant que des dispositions ont été prises par les autorités de fermer tous les ports pour empêcher des gens de se rendre dans les îles, au risque d’enregistrer des naufrages.

Hassatou Lamarana Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*