Fête des femmes : un centre pour l’épanouissement des femmes guinéennes

In Accueil, Femme, Société

A l’occasion de la fête internationale des femmes ce 08 mars, votre quotidien électronique s’est intéressé à la fondation African Initiative for women située à Kipé dans la commune de Ratoma. Crée en 2015, ce centre a pour vocation d’accueillir des femmes pour leur épanouissement en passant par l’alphabétisation.

Crée en 2015 par Diallo Fatoumata, la fondation African Iniative for Women a pour objectif de favoriser l’épanouissement, l’autonomisation des femmes guinéennes en leur faisant connaissance de leur droit et leur former pour l’employabilité.

Ce n’est qu’en 2016 qu’une vingtaine d’équipe est mise en place au service des femmes qui traversent une situation difficile : « on a deux thématiques à savoir formation et santé. Côté formation on fait des cours d’alphabétisation, des cours d’anglais, d’informatique. Dans le futur on mettra en place des formations professionnelles, des sponsorisations des jeunes filles qui ont abandonnées l’école. Il y’a aussi un espace sans tabou, où chacun parle de sujets qui sont tabous dans la société. Le volet santé, on fait des sensibilisations sur l’hygiène individuelle et collective, ensuite il y’a l’accueil des femmes qui ont subi des violences, qui sont violées, les mettre en permanence avec une assistante sociale et les mettre à la disposition des centres médicaux judiciaires » explique Sonia Drissi chef de projet à African Initiative for Women.

Dans ses explications Sonia Drissi donne des éclaircissements sur comment l’équipe mobilise les femmes à avoir confiance à la fondation : « il y’a deux personnes qui vont rencontrer les chefs de quartier qui eux les mettent en contact avec le groupement des femmes dans le quartier et celles-ci nous mènent devant les femmes. Elles viennent visiter ensuite discuter des modalités » précise-t-elle.

Aïssatou Bella Bah l’une des bénéficiaires de cette formation donne les raisons qui l’ont poussé à adhérer à cette fondation : « en tant que présidente des femmes à Kaporo rail, je gagne des formations. Quand je partais là-bas, je ne pouvais pas écrire ni lire, comme ils sont partis dans mon quartier, je me suis directement inscrite. Actuellement, je peux compter jusqu’à 200, je peux réciter l’alphabet français » dit-elle.

Le centre African Initiative for women, compte vingt-sept femmes apprenantes en alphabétisation, vingt en anglais et neuf en informatique. Les frais d’adhésion est fixée à 100 mille francs guinéen l’année. Pour tout ce qui est alphabétisation, formations professionnelles, sensibilisation sont gratuits. Cependant, les cours d’informatique et d’anglais sont à 150 mille francs guinéens pour le mois édifie la cheffe de projet.

 

Hassatou Lamarana Bah

+224 623 125 203

kalenewsorg@gmail.com

Join Our Newsletter!

Love Daynight? We love to tell you about our new stuff. Subscribe to newsletter!

Leave a reply:

Your email address will not be published.

*

Mobile Sliding Menu

Alpha DIAOUNE