Examens nationaux : Des élèves confrontés à un problème de révision par manque de courant électrique

0
104

Les examens nationaux vont bientôt commencer sur toute l’étendue du territoire national. Et les candidats s’activent à faire des cours de révision pour mieux se préparer. Cependant, le manque de courant électrique dans certains quartiers de la capitale crée constitue une difficulté majeure pour des séance de révision nocturne.

Confrontés à cette situation, des élèves constitués en groupe de révision cherchent une issue de sortie à ce problème. Djenab Bah élève en Terminale sciences sociales au groupe scolaire Oumou Diaby, dans la commune de Ratoma,  précise : «Dans notre groupe, on révise en fonction du courant électrique. Le jour où il n’y a pas de courant dans le quartier, nous prenons nos appareils téléphoniques pour éclairer et permettre à celui qui est au tableau de bien recopier. Nous sommes dans l’obscurité avec l’insécurité, c’est un peu difficile surtout pour nous les filles » explique-t-elle. 

Hadja Noumou, élève en Terminale Sciences Mathématiques, de son côté préfère aller chez une amie pour revoir ses cours. « Après les cours normaux, je suis tenue obligée de risquer ma vie dans le quartier pour aller réviser chez une amie. Cela me fatigue avec ce problème d’insécurité », dit-elle.

Ramatoulaye Sow élève en 10ème résidente à Cosa est aussi confrontée au même problème. « Il y’a une famille à proximité, c’est là-bas que nous partons pour réviser. Quand elle est prête à rentrer pour se coucher, nous nous retournons chez nous », rajoute-t-elle. 

D’autres par contre, cotisent pour payer du carburant et mettent dans un groupe électrogène afin de suivre aisément les cours de révision.

 

Tous ces élèves-candidats invitent les autorités à rétablir le courant dans leurs quartiers ne serait-ce que pour le temps que les examens nationaux passent. 

Hassatou Lamarana Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*