Esclavagisme en Lybie : Des guinéens expriment leur indignation

0
858

Suite à une vidéo qui a fait le tour du monde sur la vente aux enchères des immigrés noirs en Lybie, des scènes d’indignation se poursuivent un peu partout sur le continent.

Ce samedi à Conakry, l’on a assisté à un sit-in devant l’ambassade de la Libye en Guinée. Les manifestants étaient munis de pancartes sur lesquelles on pouvait lire : « Ramenez nos parents », « Où est l’Union Africaine », «La peau noire n’est pas un handicap », etc….

Des artistes, journalistes et hommes politiques ont pris part à cette manifestation de colère des jeunes contre le sort des immigrés noirs en Lybie, un pays de l’Afrique. Dans le groupe, on pouvait identifier Djani Alfa, Ahmed Kourouma, Khalifa Gassama Diaby. Les manifestants, tous, étaient venus désapprouver cette pratique honteuse, d’une époque très lointaine, qui refait surface en Afrique du nord.

Pour Khalifa Gassama Diaby, ministre de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté, c’est inacceptable, indigne, de revivre ces temps passés. Précisant, je cite : « Il incombe aux Etats africains de tout faire pour que nos frères, nos enfants puissent avoir de l’espoir et vivre chez eux dignement ».

Depuis la diffusion de cette vidéo, les réactions d’indignation vont crescendo ces dernières heures notamment dans les pays comme la France, la Belgique, la Suisse.

 

Hassatou Lamarana Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*