Enseignement Supérieur : bientôt la construction d’une classe préparatoire pour les étudiants en polytechnique

In Accueil, Education

Le ministère de l’enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, a reçu ce mardi 27 juin dans ses locaux, la délégation de l’école polytechnique de Paris. Cette visite a pour but de mettre en place une convention entre cette école et celle de la Guinée. Dans ce protocole d’accord entre les deux écoles, une classe préparatoire sera construite pour permettre aux étudiants d’être admis dans les grandes écoles françaises.

Attendu depuis plus de deux ans, ce partenariat entre l’école polytechnique de Paris et celle de la Guinée aura pour but de renforcer la formation des jeunes étudiants guinéens.

Dans ce programme de coopération, il est établi la construction d’une classe préparatoire. « Les spécialités sont variées, l’idée c’est de pouvoir sélectionner les meilleurs étudiants et leur offrir un très large éventail de débouchées, soit dans les écoles ingénieries françaises mais aussi d’autres en France comme l’école des mines, centrale SUPELEC, télécom. Les critères de sélection sont basés sur des matières scientifiques surtout les mathématiques et la physique. Les classes préparatoires durent deux ans et pendant ces deux ans, les étudiants recevront une formation scientifique de haut niveau, elles permettront aux étudiants à travailler vite et bien. » Explique Frank Pacard, directeur de l’enseignement et de la recherche de l’école polytechnique de Paris.

Pour faciliter la tâche aux émissaires, le recteur de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry a pour sa part précisé comment son équipe envisage de travailler pour la mise en place cette classe préparatoire. « Nous allons désigner un point focal qui sera un interface entre nous  et l’école polytechnique de Paris, ensuite mettre les bases, des groupes de formation en ce qui concerne cette école, les professeurs qui ne seront pas disponibles sur le terrain, chercher à combler le déficit à travers les professeurs de polytechniques. » Annonce Dr Doussou Lancinet Traoré.

Cette initiative s’inscrit sur la feuille de route du ministère dans le cadre de la qualification du système d’enseignement. C’est pourquoi le ministre Yéro Baldé se réjouit de cette signature qui permettra d’améliorer le système éducatif guinéen. « Ces classes préparatoires permettront aux étudiants de rentrer dans les grandes écoles françaises, aussi des écoles d’ingénieurs en Guinée. Il n’y a pas  de critère de sélection pour rentrer dans nos écoles d’ingénieurs de Boké, polytechnique de Conakry ou l’institut de technologie de Mamou. On espère entre 2018-2019 qu’on puisse ouvrir la première classe préparatoire en Guinée. » Sollicite-t-il.

Il faut noter également qu’un modèle pédagogique très pratique sera mis en place par les experts, pour faire un bassin de recrutement et assurer aux étudiants des débouchées.

Hassatou Lamarana Bah / 623 12 52 03

Join Our Newsletter!

Love Daynight? We love to tell you about our new stuff. Subscribe to newsletter!

Leave a reply:

Your email address will not be published.

*

Mobile Sliding Menu

Alpha DIAOUNE