Elections communales : A Conakry, des candidats indépendants dénoncent les traitements de faveur de la CENI

0
379

A quelques jours du scrutin du 4 février prochain, certains candidats indépendants montent au créneau contre ce qu’ils appellent  marginalisation et le traitement de faveur dont ils sont victimes de la part de l’institution en charge des élections en Guinée (CENI).  C’est le cas de Laye Djiba Camara, candidat indépendant du mouvement du Rassemblement pour le Développement et le Progrès (RDP) de  Dixinn.

Pour fustiger ces agissements incohérents  de la CENI vis-à-vis des candidats indépendants, Laye Djiba Camara, tête de liste  du RDP soutien que son mouvement a été toujours marginalisé par l’institution électorale.

Avant de préciser qu’il a d’ailleurs débuté sa campagne avec quelques jours de retard à cause d’une décision de la CENI. « Nous, on nous a dit de ne pas commencer la campagne avant le 19 janvier. Pendant que des  partis politiques dits  grands étaient déjà sur le terrain.  C’est un signe de marginalisation. On nous avait refusé  également les spécimens du bulletin de vote contrairement aux partis politiques », dénonce le seul candidat indépendant à la mairie de Dixinn.

Plus loin, il souligne ceci : « Nous avons demandé également la cartographie des bureaux de vote. Là aussi on nous refuge. Malgré tout, nous n’allons pas baisser les bras. Car nous savons qu’ils ont reçu des instructions fermes de leur chef hiérarchique ».

C’est pourquoi, dit Laye Djiba Camara, notre mouvement a décidé de renforcer ses stratégies de campagnes, en privilégiant le porte à porte pour expliquer aux citoyens notre engagement à briguer la mairie de Dixinn. Mais aussi les avantages qu’ils auront en choisissant le mouvement du RDP à la tête de leur commune.

Mohamed BARRY

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*