Education : un nouveau centre pour les apprenants et chercheurs

In Accueil, Société

Le baptême de feu du Centre International de Recherche et de Documentation, a eu lieu ce samedi 25 mars à son siège à Kipé dans la commune de Ratoma. Plusieurs personnalités ont pris part à cet évènement notamment le célèbre écrivain Djibril Tamsir Niane et le ministre des télécommunications et de l’économie numérique. Le CIRD est une plateforme d’échange qui s’intéresse aux élèves, étudiants, enseignants et chercheurs porteurs de projets.

Dans le but d’accompagner ses compatriotes dans l’accès facile à la documentation et dans des recherches scientifiques, Mme Diallo Safiatou a créé un centre International de Recherche et de Documentation. Agréé en mai 2015, le CIRD est une structure à but non lucratif.

Ce centre regorge en son sein : « un département documentation et archives doté de plus 4 mille ouvrages à ce jour, une salle de lecture, une salle de formation, une salle de reprographie, une salle informatique et bientôt une médiathèque, une radio scientifique et une revue, » annonce la fondatrice.

Outre les conférences, tables rondes et colloques, le CIRD permettra aux jeunes apprenants, enseignants, chercheurs et toute personne porteuse de projet, de faire des rencontres mensuelles.  « Nous avons planifié des rencontres mensuelles appelées ‘’carrefour’’. Ces rencontres, réservées prioritairement, aux pays ayant des ambassades ou représentations consulaires en Guinée, seront des espaces d’échanges sur l’histoire, les us et coutumes, ainsi que des aspects innovants du développement de ces pays, » renchérit Mme Diallo Safiatou.

Emu de cette initiative, le ministre des postes et télécommunication et de l’économie numérique, représentant son homologue de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique n’a pas tarit d’éloges à cette dame avant d’annoncer que le gouvernement accompagnera ce projet. « Notre devoir c’est d’accompagner ce centre. Je garanti d’accompagner en équipement et en visibilité. Je vais rencontrer madame Diallo cette semaine qui s’annonce pour apporter mon appui, » informe Moustapha Mamy Diaby.

Il faut noter qu’au-delà de la formation, le centre possède un groupe électrogène de 22 kVa et un forage pour pallier aux difficultés d’accès à l’eau et à l’électricité.

Hassatou Lamarana Bah / 623 12 52 03

Join Our Newsletter!

Love Daynight? We love to tell you about our new stuff. Subscribe to newsletter!

Leave a reply:

Your email address will not be published.

*

Mobile Sliding Menu

Alpha DIAOUNE