Education : le Parti PADES se prononce sur la crise qui mine le système éducatif guinéen

0
81

La crise au sein du système éducatif guinéen fait réagir le bureau exécutif du Parti des Démocrates pour l’Espoir PADES. En assemblée générale ce samedi 24 novembre à leur siège à Nongo dans la commune de Ratoma, les membres du bureau exécutif du parti présidé par la coordinatrice du PADES, ont dénoncé les mouvements de grève enregistrés dans le système éducatif guinéen.

Condamnant ce laxisme qui anéanti l’éducation de la future génération, Mme Dédé Dioubate a au nom du parti, demandé au gouvernement de retourner sur la table de négociation « Le PADES demande au gouvernement de retourner sur la table de négociation pour qu’on trouve une solution atténuante. Les membres du SLECG n’ont pas dit forcement les 8 000 000 GNF, donc il faut qu’ils retournent à la table afin de trouver une solution » lance-t-elle.

Connaissant l’éducation d’un enfant qui pourrait être un levier pour le développement d’une nation, Mme Dioubaté a pris l’exemple sur les différents ministres qui ont pu réaliser leur rêve grâce aux études « Dr Kassory Fofana est passé par l’école pour étudier, ce qui fait qu’il est devenu ministre aujourd’hui, le Président de la République Alpha Condé est passé à l’école ce qui fait de lui le Président, tous les ministres qui sont dans le gouvernement sont passésà l’école alors pourquoi saboter l’éducation guinéenne ? » s’interroge-t-elle.

Et de renchérir en ces termes « ils envoient leurs enfants et prennent nos biens pour les faire inscrireà l’extérieur, en tant que parent d’élève, coordinatrice du PADES je dis non au gouvernement et qu’il trouve une solution » notifie-t-elle.

Parallèlement, la coordinatrice du parti a demandé aux militants de se mobiliser pour les élections qui profilent à l’horizon.

Hassatou Lamarana Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*