Education/Inscription pour l’orientation : Des étudiants rencontrent des difficultés

0
93

Les inscriptions pour les orientations pour les bacheliers ont débuté le 20 août dernier sur toute l’étendue du territoire nationale. Les nouveaux étudiants peuvent s’inscrire en ligne sur la plateforme GUIPOL pour choisir ce qu’ils souhaitent faire. Cependant, la procédure et les frais d’inscription fixés cette année inquiètent les bacheliers.

Admise au baccalauréat unique session 2017-2018, Kadiatou Diallo a du mal à s’adapter à la procédure d’inscription sur la plateforme GUIPOL. Elle rencontre assez de difficultés sur les conditions d’orientation avec les différents choix « Je rencontre quelques difficultés, car il y’a certains choix  que je ne voudrais pas faire comme géographie, histoire, philosophie. Cependant, si tu n’as pas 12 ou 13 de moyenne, tu ne pourras pas faire ce que tu veux » dit-elle.

L’autre problème, ce sont les frais d’inscription qui ont augmenté dénonce-t-elle « les frais d’inscription sont exorbitants, l’année passée le prix d’inscription était à 15000GNF sur la plateforme Djoliba, cette année le nouveau système imposé est GUIPOL et on paie 50.000GNF » déplore-t-elle.

La connexion n’étant pas dans pas toutes les localités, certaines préfèrent venir à Conakry pour l’inscription. Même avec cette stratégie, elles ont du mal à s’adapter comme le témoigne Jeannette Guilavogui « A l’intérieur du pays, il n’y a pas l’internet et ce n’est pas tout le monde qui maitrise la technologie, donc on est obligé de venir à Conakry. Quand j’ai mis mes coordonnées, j’ai pu créer  l’identification, mais ce qui était difficile c’est au niveau des frais, car j’ai cliqué à plusieurs reprises et ça ne répondait pas, c’est ainsi que j’ai appelé l’un de mes professeurs pour m’aider » dénonce-t-elle.


Contrairement aux précédentes, cette autre bachelière n’a pas eu de problèmes pour son inscription « l’inscription se passe bien, j’ai fait cinq choix, je suis rentrée dans Google pour créer mon compte GUPOL, ce qui m’a un peu retardé c’est la connexion. J’ai choisi Sonfonia, Mamou, Boké et Gamal et j’espère qu’on m’orientera parmi ces universités » Espère Mariam Bah.

Mamadou Diawo Diallo, administrateur d’un centre d’informatique de la place revient sur les procéduresd’orientation de cette année « la procédure est très compliquée puisqu’il ne suffit pas d’avoir une mention. Le gouvernement a exigé sur les moyennes des candidats, par exemple ceux qui ont fait les sciences mathématiques, d’avoir une moyenne supérieure ou égale à 14 pour que le candidat soit orienté dans les institutions comme Gamal et tant d’autres »précise-t-il

Ces nouvelles étudiantes invitent le département de tutelle à changer de stratégie pour les prochaines années, afin que les futurs bacheliers ne rencontrent plus de difficultés à l’inscription.

Hassatou Lamarana Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*