Éducation: Le camp d’Aboubacar Soumah opposé à la tenue d’un nouveau congrès du SLECG

0
337

Après la sortie médiatique de Souleymane Sy Savané sur la tenue très prochaine d’un congrès électif du nouveau bureau exécutif du SLECG, le camp du général Soumah tape du point sur la table. En présence des associations des parents d’élèves ce mercredi à Conakry, Aboubacar Soumah et Compagnons ont signalé que leur bureau est irréversible jusqu’à la fin de son mandat.

Selon Bangoura Mohamed, premier secrétaire à la communication et à la documentions du SLECG, le gouvernement est mêlé à cette entreprise de violation de la loi. «Le bureau qui s’est irréversiblement engagé dans la défense des intérêts moraux et matériels des enseignants se trouve confronté à la déstabilisation voulue et entretenue par le gouvernement, en violation flagrante des conventions 96 et 98 de l’OIT relative à la liberté et à la protection du droit syndical soutenu par l’article 20 de la constitution guinéenne. Le congrès a effectivement eu lieu en date du 26 janvier 2018 et les accusés de réception des lettres d’invitation adressées au gouvernement et aux institutions en font foi » précise-t-il.

Poursuivant Monsieur Bangoura déclare haut et fort le rejet total de la tenue d’un nouveau congrès contraire aux statuts et règlements intérieurs du SLECG.

Pour rappel, c’est le 26 janvier 2018 à Conakry, en présence de la majorité écrasante délégués des huit (8) régions administratives du pays et des cinq communes de la capitale que le dernier électif du nouveau bureau exécutif du SLECG a eu lieu. Cette équipe de 23 membres a été élue avec pour secrétaire général M. Aboubacar Soumah.

Hassatou Lamarana Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*