Education/Affaire de 12 milliards : Le ministre Mory Sangaré se défend

0
108

Le ministre de l’éducation nationale Mory  est depuis quelques jours cité dans un scandale financier au sein de son département. On parle de 12 milliards GNF qui serviraient à la construction des salles de classe.  Réagissant chez nos confrères d’espace, Mory Sangaré précise que ce contrat a été signé avant sa nomination.  «J’ai trouvé ce contrat en place et l’exécution avait commencé par l’entrepreneur. Mais le montant est grand et je n’étais pas d’accord», dit-il.

Toujours dans ses explications, le ministre de l’éducation  indique qu’il a appelé la directrice du marché public à changer de site.  « J’ai dit à la directrice du marché public que si je dois accepter ce contrat, c’est de délocaliser le site dans des localités où il n’y a pas d’écoles publiques».

L’autre scandale financier où Mory Sangaré est cité, c’est un montant de sept milliards que la BID (Banque Islamique Développement) a donné pour la formation des enseignants. Pour sa défense, le patron de l’éducation nationale notifie qu’aucun fond n’est détourné. « J’ai demandé à ce qu’on arrête jusqu’à ce que les cours reprennent normalement. Il y’a deux services de contrôle quand il y a détournement : c’est la cellule nationale d’évaluation et l’inspection générale. Aucun fonds n’a été détourné», conclu-t-il.

Hassatou Lamarana Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*