Guinée : Une mission du FMI et la société civile guinéenne discutent de la stabilité macro-économique du pays

0
129

En séjour en Guinée depuis le 1er Avril pour sa première revue du programme conclu avec le gouvernement guinéen, la mission de suivi du Fonds Monétaire Internationale (FMI) a rencontré ce mardi, 10 Avril la société civile guinéenne au siège de la PCUD (Plateforme ationale des Citoyens Unis pour le Développement). Ce tête-à tête avec les acteurs de la société civile a pour but de faire le point sur la situation socioéconomique de la Guinée.

Au terme de cette rencontre, plusieurs questions ont été soulevées sur l’économie du pays notamment l’incohérence entre les orientations macro-économique et les préoccupations des populations, la croissance économique, la complicité entre les acteurs de développement et les gouvernants du pays pour cacher la réalité au peuple, la lutte contre la corruption, la mauvaise gouvernance, voir le rapport entre le gouvernement et le fond.

Conformément à ces inquiétudes, des recommandations nécessaires ont été faites par des acteurs de la société civile guinéenne.

La bonne gouvernance étant un facteur pour le développement de tout pays, Mme Georgia Albertin, cheffe de mission du FMI, rassure que cet aspect sera l’un des objectifs de sa mission auprès de son institution. ‹‹On partage le point de vue de la société civile, de l’importance de la bonne gouvernance afin que ça soit un facteur fondamental pour générer une croissance plus forte et partagée par la population. La gouvernance est déjà l’un des piliers dans les programmes économiques de réforme qu’on soutient avec nos programmes. On fera beaucoup attention afin que ce domaine devienne véritablement prioritaire dans nos discussions ››, rassure-t-elle.

Cette année le Fonds Monétaire a décaissé 170 millions de dollars décalé sur une durée de trois ans, commençant fin 2017 jusqu’à 2020 pour soutenir le niveau de réserve de la banque centrale et la stabilité macro-économique du Pays.

Hassatou Lamarana

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*