Quelles sont les difficultés que rencontrent les enseignants guinéens ?

In Accueil, Education

La Guinée à l’instar des autres pays du monde, a célébré ce jeudi 05 octobre la journée mondiale de l’enseignant. Sous la présidence du chef de l’Etat, le thème retenu est : ‘’Valoriser les enseignants. Améliorer leur statut’’. Une occasion qui a également permis aux syndicalistes de lister les difficultés auxquelles les enseignants sont confrontés.

Habillés en uniforme pour célébrer la journée mondiale de l’enseignant au palais du peuple, les enseignants issus des cinq communes de la capitale ont massivement participé  à cette rencontre, qui n’a pas été organisée depuis plus de sept ans. Cette année, le ministère de l’enseignement pré-Universitaire sous l’égide de K², a décidé de commémorer cette journée solennelle pour le corps professoral qui est organisé chaque année par l’UNESCO depuis 1994.

Selon leurs syndicalistes les enseignants guinéens souffrent du « manque d’infrastructures, d’équipements, les écoles ont des effectifs pléthoriques, du manque de formation continue, d’insuffisance d’enseignants qualifiés  et la non réglementation dans le secteur privé de l’éducation, tout cela marqué par un salaire insuffisant », dénonce  Amara Balato Keïta secrétaire général de la FSPE (Fédération-syndicale professionnelle de l’éducation).

De son côté, le ministre Ibrahim Kalil Konaté a mis un accent particulier sur les acquis de son département depuis l’avènement de la 3èmeRépublique. « Le recrutement à la fonction publique de plus de 9.000 nouveaux enseignants  dans tous les ordres d’enseignement , la poursuite de la formation initiale et continue des enseignants, la revalorisation de la masse salariale en terme de solde et cas social des femmes, la revalorisation des primes des enseignants chercheurs, la transformation des centres universitaires en université, la poursuite de la construction de Quatre (4) écoles régionales des arts et de la formation des formateurs, l’adoption de nouveaux calendriers scolaires, la dotation très prochaine des écoles privées en manuel scolaire » cite-t-il.

Vu que les femmes occupent une place très  importante au niveau de l’éducation élémentaire, par rapport au supérieur en Guinée, le Président de la République Alpha condé propose : « la lutte contre le mariage précoce des jeunes filles, et la formation des enseignantes de l’école élémentaire ».

Le 05 octobre de chaque année, l’UNESCO organise la journée internationale de l’enseignant, dans le but de sensibiliser sur l’importance et le rôle des enseignants dans le système éducatif, tout en examinant la qualité du travail des formateurs de par le monde.

Hassatou Lamarana Bah / 623 12 52 03

Join Our Newsletter!

Love Daynight? We love to tell you about our new stuff. Subscribe to newsletter!

Leave a reply:

Your email address will not be published.

*

Mobile Sliding Menu

Alpha DIAOUNE