Dernières dispositions opérationnelles du scrutin : Les inquiétudes du Secrétaire Général de l’UFDG

In Accueil, Politique

La CENI et les parties prenantes au processus électoral se sont rencontrées en début de weekend pour revoir les dernières dispositions opérationnelles du scrutin. Après l’exposé des commissaires de la CENI, le Secrétaire Général de l’UFDG a énuméré quelques inquiétudes.

D’entrée, Aliou Condé a invité la CENI d’interpeller l’administration. « Il faut que la CENI interpelle l’administration qu’elle ne se mêle pas à cette campagne électorale. Il ne faut pas que les ministres se manifestent dans les campagnes politiques, car ils utilisent les deniers publics », a dit aux responsables de l’institution électorale.

La cours constitutionnelle a mis à la disposition de la CENI 238 magistrats pour les 342 circonscriptions, un personnel qui ne pourrait être dans toutes les circonscriptions. A propos, le secrétaire général de l’UFDG précise : « La CENI se posait la question qui doit se déplacer si c’est le magistrat ou le président du bureau de vote. Nous avons rappelé l’article 86 du code électoral qui dit que chaque circonscription électorale a le droit d’avoir une CACV, à partir du moment où les membres du bureau de la CACV peuvent être désignés sur place.Iil n’y a que le magistrat qui ne l’est pas, donc les CACV peuvent être installées dans les 342 circonscriptions. Maintenant c’est au magistrat de se déplacer », tranche-t-il.

Au niveau du retrait des cartes sur le plan national, le taux est de 73%, une statistique qui prouve, selon Aliou Condé la transparence. Mais il garde cependant des réserves. « Le taux est relativement faible dans certaines circonscriptions. En 2016, le pourcentage était de 96%, cette fois-ci comme il y’a un peu plus de transparence on se rencontre qu’il reste 1 million soit 73%, donc c’est de faire très attention avec les cartes restantes et surtout que le vote par procuration soit vraiment limité », signale-t-il.

Pour la solution technique que la CENI a proposée, le représentant de l’UFDG apprécie les initiatives. Toutefois, il prône comptage manuel des résultats que tout le monde comprend mieux.

Hassatou Lamarana Bah

Join Our Newsletter!

Love Daynight? We love to tell you about our new stuff. Subscribe to newsletter!

Leave a reply:

Your email address will not be published.

*

Mobile Sliding Menu

Alpha DIAOUNE