Défaite du Sily face à la Libye : « il faut une ou deux saisons à Lappé pour apprendre le haut niveau » 

In Accueil, Sport

C’est l’analyse faite par le Doyen Thierno Saidou Diakité, consultant sportif, suite à la défaite de la Guinée en Tunisie, contre  la Libye sur le score de 1 but à 0. Désormais Sauf miracle,  la qualification de la Guinée pour le Mondial 2018 est scellée. Car avec cette victoire, les Libyens inscrivent leurs premiers points dans ces éliminatoires où la première place du groupe se jouera vraisemblablement entre la Tunisie et la RD Congo.

Bien que difficile, la victoire à Conakry (3-2) contre la Lybie, avait suscité un espoir dans les rangs du Sily national pour espérer une place au Mondial 2018. La Guinée avait saisi l’occasion pour se relancer et se rapprocher des deux « gros » de la poule, la Tunisie et la RD Congo. Il fallait donc confirmer de nouveau devant la Libye qui « accueillait » à Monastir (Tunisie) à cause de l’instabilité du pays.

Mais les poulains de Kanfory Lappé Bangoura ont déçu. Malmenés par une équipe sans complexe et très joueuse, Naby Keïta et ses coéquipiers se sont inclinés sans gloire sur un score de (1-0). Pourtant le Sily de Guinée était opposé à « la plus faible équipe » du groupe.

Thierno Saidou Diakité, consultant sportif, ne cache pas son regret. « Après la victoire du Syli contre la Libye avec un score de 3-2. On avait presque pris une bonne option du retard de la Guinée vis-à-vis de la Tunisie et de la RDC. L’équation d’une certaine qualification était faite, car il fallait qu’on gagne nos trois derniers matchs contre la Libye, la Tunisie et la RDC. Malheureusement, ce qui s’est passé hier est synonyme d’élimination pour notre équipe ».

Sur les raisons de cette défaite de l’équipe nationale, le doyen Diakité, explique que « les joueurs n’ont pas fait preuve d’engagement lors du match contre la Libye. Lors du match d’hier, les libyens étaient plus engagés que les guinéens. Alors que c’est le contraire qui devrait se produire. Les guinéens devraient jouer pour la gagne. Parce qu’ils avaient plus d’intérêt à gagner que les libyens afin de se rapprocher de la Tunisie et à la RDC. Alors on n’a pas ce manque de motivation. Pourtant, nous avions suggéré à l’entraineur et au président de la FEGUIFOOT que les joueurs devraient faire preuve de détermination, d’abnégation et d’engagement. Parce que c’était un match capital pour la Guinée », regrette-t-il dans un entretien accordé à nos confrères de la radio City FM.

En plus de ce manque d’engagement et de détermination des joueurs, des observateurs pointent également du doigt la contre performance de Kanfory Lappé Bangoura, entraineur de l’équipe nationale. Thierno Saidou Diakité rappelle que : «  lorsqu’on avait recruté Kanfory Lappé Bangoura pour le poste de l’entraineur du Sily. Moi, j’ai dis que la Guinée a besoin de haut niveau. Lappé, c’est vrai qu’il est disponible et engagé, mais je pense qu’il devrait encore apprendre pendant une ou deux saisons auprès d’un expatrié. Afin d’avoir beaucoup plus de vécu et d’expérience dans le management et le coaching de l’équipe nationale. Si vous prenez l’exemple du match contre la Libye à Conakry, les derniers changements de Lappé ont été préjudiciables à l’équipe. Je pense qu’il lui faut encore du métier pour apprendre le haut niveau ».

Ainsi avec trois points et deux matches à jouer face à la Tunisie et la RDC, la Guinée est quasiment éliminée de la course au Mondial.

Mohamed Barry pour Kalenews

 

224 624 395 784/barrymed21@gmail.com

Join Our Newsletter!

Love Daynight? We love to tell you about our new stuff. Subscribe to newsletter!

Leave a reply:

Your email address will not be published.

*

Mobile Sliding Menu

Alpha DIAOUNE