Crise à la CENI : vers un autre feuilleton judiciaire au sommet de l’institution électorale

0
601

Aussitôt annoncée, Bakary Fofana, président contesté de l’institution en charge des élections en Guinée s’en prend à la passation de service prévue ce lundi 7 août, marquant la prise de fonction de nouvel homme fort de la commission électorale nationale indépendante (CENI).

Dans un communiqué publié, Bakary Fofana, dénonce toute idée de cérémonie de passation lui concernant. En effet, selon lui, « l’affaire relative à la crise au sein de la CENI étant officiellement pendante devant la cour constitutionnelle depuis le lundi 31 juillet 2017. Ceci entraine un effet suspensif de toute action, le président ne peut pas que rejeter une telle activité, sous peine de contrevenir à la loi et au respect dû à la haute juridiction ».

En conséquence, Bakary Fofana, rappelle son attachement et son respect aux principes et valeurs de la République.

Med Yrrab

 

224 666 158 944  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*