Conakry – L’accès à Kaloum : un calvaire pour les usagers

0
413

L’accès à la commune de Kaloum relève d’un parcours de combattant. Plusieurs raisons expliquent les difficultés qu’éprouvent des  personnes à rallier cette localité de la capitale guinéenne parmi lesquelles la concentration des affaires et de l’administration.

 Autre difficulté non les moindres, ce sont  des travaux de  rénovation des routes  notamment celle  qui mène au Port  Autonome de Conakry. Début le début de ces travaux, les bouchons se sont empirés. Conséquence directe,  des citoyens peinent à arriver ou n’arrivent plus à leurs services.  

 

Mme Fatoumata Conté, vendeuse dans le quartier Coronthie, explique son calvaire : « Nous souffrons beaucoup ici. Trop de poussière et on a des difficultés à mener nos activités. Il y’a trop d’embouteillage. Le matin on va à Madina pour chercher des marchandises, pour retourner c’est tout un problème. Les chauffeurs n’ont pas le courage de venir en ville.  Et les occasions (véhicules)  qu’on trouve sont immobilisées dans les bouchons. C’est une perte».

Sur la même longueur d’onde Mamadama Soumah ajoute : « La rénovation de ces routes nous fatigue beaucoup : problèmes de véhicule et embouteillages. Vers les corniches on n’en parle même pas.  Le goudron qu’on met n’est pas de qualité, aucune garantie. Chaque année, on reprend.  C’est un éternel recommencement.  Pourquoi ne pas faire un bon travail qui peut durer ?», s’interroge-t-elle.   

Le découpage des tronçons est une autre pratique qui aggrave la situation. Et ces bouchons monstrueux constituent une belle opportunité pour les vendeurs à la sauvette.

Hassatou Lamarana Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*