Conakry : le grand marché de Madina peine à se débarrasser de ses ordures

0
1769

Caniveaux bouchés, tas d’ordures versés sur la chaussée, des odeurs nauséabondes, voilà entre autres, le spectacle désolant qu’offre le marché de Madina aux occupants des lieux, clients et passants.

A Avaria, sur la route Fidel Castro, vendeurs et acheteurs côtoient en longueur de journée des montagnes d’immondices. Une situation qui n’honore pas l’image de la capitale guinéenne. Pourtant, chaque commerçant et marchand ambulant paient 500fg par jour, pour le ramassage des ordures. Chose qui a du mal à se concrétiser d’après quelques commerçants, qui accusent l’administrateur du marché d’Avaria de ne pas correctement faire son travail.

Cette image insalubre du marché Avaria sur l’autoroute, déshonore le pays. Or, dans un décret au mois d’Aout dernier, le président de la république a retiré l’assainissement de la capitale du portefeuille du gouvernorat de la ville pour le confier au génie militaire.

Sur le terrain, le résultat peine à se concrétiser.

A Cissé / infos@kalenews.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*