Conakry/Délestage du courant électrique : « c’est le gouvernement qui est incapable d’apporter les solutions adéquates »

0
79

Pendant que le président Alpha Condé procédait jeudi 29 Novembre 2018, au lancement des travaux du projet d’interconnexion électrique au compte de l’Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS) à Linsan, la capitale Conakry fait  de  nouveau face au retour spectaculaire des délestages liés à la desserte du courant électrique. Pour l’ancien premier ministre Sydia Touré, ce problème persiste parce que le gouvernement est incapable d’apporter les solutions adéquates. 

Pour le président de l’UFR les autorités ne peuvent pas continuer à dénoncer les problèmes auxquels la Guinée fait face dans la desserte en courant, mais l’Etat doit apporter des solutions aux problèmes.

« Le rôle d’un gouvernement c’est apporter des solutions aux problèmes qui sont posés. Pour sortir des problèmes auxquels le pays fait face en matière d’énergie, il faut un peu plus de management de la part du gouvernement afin d’assumer son leadership » a-t-il fait savoir dans les Grandes Gueules de la radio Espace FM.  .

Parlant de la gestion du secteur énergétique en Guinée, l’opposant au régime d’Alpha Condé estime que le talon d’argile n’est nul autre que le gouvernement de Dr Kassory Fafona et la société Electrique De Guinée (EDG).

« Le problème dans la desserte en courant électrique à Conakry c’est le gouvernement qui en est la source du problème car c’est lui qui défini les objectifs et qui refuge de matérialiser ses objectifs. Ce qui fonctionne au Mali et au Sénégal pourquoi on ne peut pas faire ça en Guinée ? » S’interroge le haut représentant du Chef de l’Etat guinéen. Avant de soutenir en ces termes : « au regard de tous ses errements nous sommes dans l’obligation de dénoncer la gestion de ce gouvernement. Parce qu’en parlant des autres secteurs aussi vous allez tomber sur les mêmes problèmes ».

20 ans après sur ses prouesses dans la fourniture de l’électricité dans la capitale guinéenne, Conakry, Sydia Touré rappel qu’à cette époque le feu général Lansana Conté l’avait donné les pleins pouvoirs et les moyens de ses ambitions.

Mais « ce qui est loin d’être le cas dans la gouvernance actuelle de la Guinée. Je pense qu’en Guinée nous n’avons pas de problème d’eau ni d’électricité c’est un problème de gouvernance que nous avons » persiste le président de l’UFR.

Mohamed Barry, 224 624 39 57 84    

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*