Cameroun: couvre-feu nocturne à Bamenda

In Accueil, Société

La tension est montée d’un cran depuis quelques jours dans les régions anglophones du Cameroun. Si la journée a été calme ce jeudi, le couvre-feu a été décrété a Bamenda après la mort de quatre gendarmes dans des attaques attribuées à des sécessionnistes. Les enquêtes se poursuivent pour identifier les auteurs de ces faits. Pas de réaction officielle à Yaoundé mais tous les regards se tournent vers les sécessionnistes anglophones à l’encontre desquels des mandats d’arrêt internationaux ont été lancés.

Le couvre-feu décrété mercredi par le préfet de Bamenda va courir jusqu’au 23 novembre prochain. Entre 22h et 5h du matin, les populations sont invitées à rester chez elles. Des check-points ont été dédoublés sur les principaux points d’accès à la ville et les effectifs, augmentés, après les tueries sur les gendarmes de lundi et mercredi.

La nuit de mercredi à jeudi a été relativement calme mais des opérations de police ont eu lieu dans plusieurs quartiers avec des interpellations de suspects.

Quant aux enquêtes, peu de choses ont filtré jusqu’ici, mais les armes utilisées par les assaillants ont été tracées grâce aux douilles récupérées sur les sites des incidents. Et selon une source policière, ces armes proviendraient du Nigeria voisin.

Les enquêteurs croient par ailleurs savoir que les commanditaires de ces tueries sont issus des rangs des sécessionnistes anglophones radicalisés. Dont principalement le président de la République autoproclamée de l’Ambazonie, Sisiku Ayuk Tabe. Le même qui avait proclamé symboliquement le 1er octobre dernier l’indépendance de cet État imaginaire qui regroupe les deux régions anglophones du nord-ouest et du sud-ouest.

Selon des informations des confrères du quotidien Le Jour parues cette semaine, une quinzaine de ces leaders anglophones exilés à l’étranger font désormais l’objet de mandats d’arrêt internationaux délivrés par le gouvernement camerounais.

Avec RFI

Join Our Newsletter!

Love Daynight? We love to tell you about our new stuff. Subscribe to newsletter!

Leave a reply:

Your email address will not be published.

*

Mobile Sliding Menu

Alpha DIAOUNE