Cabinet du chef de file de l’opposition : « On ne peut pas obliger quelqu’un à travailler avec Cellou » tranche Fodé Oussou

In Accueil, Politique

« On ne peut pas obliger quelqu’un a travailler avec El Hadj Cellou Dalein », c’est la réaction de Dr Fodé Oussou Fofana, vice président de l’UFDG, suite à l’annonce de la composition du tout nouveau cabinet du chef de file de l’opposition. Une décision qui d’ailleurs suscite beaucoup de commentaires et les langues se délient dans l’areine politique guinéenne.

 

Les critères de nomination font  l’objet de débat au sein de la classe politique guinéenne, suite au choix  du chef de file de l’opposition porté sur des leaders comme Alhousseiny Makanera Kaké, Papa Koly Kourouma, et El Hadj Mamadou Sylla, pour constituer son cabinet. Dr Fodé Oussou Fofana, explique d’abord qu’: « il est difficile pour un chef de fil de l’opposition de prendre tous les leaders des partis politiques comme étant ces conseillers. Les critères sont claires et c’est entre autres : expériences politiques, poids politiques et compétences techniques ».

 

Sur les absences de ceux considérés comme étant des compagnons de lutte d’El Hadj Cellou Dalein Diallo et qui devraient être sur la liste de ceux qui devraient meubler ce nouveau cabinet du chef de file de l’opposition, à l’image Mouctar Diallo des NFD, d’Aboubacar Sylla du NFC et de Dr Faya Milimono du BL, le vice de président de l’UFDG, soutient : « je vous confirme que tous les leaders politiques ont été consulté par courrier, leur demandant de prendre le poste de conseiller du chef de fil de l’opposition  pour atteindre sa mission, qui consiste à faire passer le message de l’opposition républicaine. Le seul qui n’a pas été consulté jusqu’à ce jour, c’est Mouctar Diallo, car il était à la Mecque », a précisé Fodé Oussou Fofana chez les grandes gueules.

Poursuivant, « ce n’est pas fini, parce que le président Céllou Dalein aura besoin d’un chef de cabinet par exemple. Il aura également besoin d’un porte-parole, car il est de son droit entant que chef de file de l’opposition de disposer d’un porte-parole.   Qui va peut-être faire les comptes rendus des réunions de l’opposition et des rencontres avec le chef de l’Etat ».

 

Cependant, selon Dr Fodé Oussou Fafona, il serait toute fois difficile pour El Hadj Cellou Dalein Diallo de travailler avec ceux qui ne reconnaissent pas son statut de chef de fil de l’opposition. Aux détracteurs de Dalein, il dira : « qu’on le veut ou pas, aujourd’hui Cellou Dalein est le patron de l’opposition. Il est l’interlocuteur de ceux qui sont leaders de l’opposition. Mais, on ne peut obliger quelqu’un pour être membre du  cabinet du chef de fil de l’opposition » tranche-t-il.

 

Mohamed Barry

224 624 395 784

barrymed21@gmail.com   

 

Join Our Newsletter!

Love Daynight? We love to tell you about our new stuff. Subscribe to newsletter!

Leave a reply:

Your email address will not be published.

*

Mobile Sliding Menu

Alpha DIAOUNE