Budget alloué à Cellou Dalein : « il a touché à l’appât du chef de l’Etat… » Dixit Lansana Kouyaté

0
712

Le Président du Parti de l’Espoir pour le Développement National PEDN, a donné son opinion ce lundi 15 mai chez nos confrères d’Espace, sur le budget alloué au chef de file de l’Opposition, un sujet qui fait la chronique dans la capitale. Pour Lansana Kouyaté, cette somme est exorbitante dans un pays sous-développé.

Depuis un certain temps, le budget alloué au chef de file de l’Opposition guinéenne défraie la chronique dans la capitale. Un budget estimable à 5 milliard par an. Pour le Président du PEDN, El hadj Cellou Dalein Diallo a touché à l’appât du chef de l’Etat : « si vous vous rappelez, le Président de la République avait dit qu’il n’y aurait plus d’opposant dans le pays. Lors de leur rencontre à Sékhoutouréyah, le chef de file de l’opposition avait touché ce point et le Président de la République a dit au ministre des finances de donner 5 milliards par an à El hadj Cellou. Ce qu’on nous a soumis au parlement, c’est la réponse du chef de l’Etat qui dit ‘’En réponse à…’’ ce qui veut dire c’est le chef de file qui a fixé le prix » argumente-t-il.

Pour le N°1 du PEDN, ce montant est exorbitant dans un pays sous-développé « pendant leur rencontre, ils n’auraient pas dû discuter d’un montant, cette loi de montant doit aussi être évalué au parlement et le prix est exorbitant dans un pays sous-développé. C’est déplorable quand on sait que le SMIG d’un employé est à 440.000 FG. On devrait penser à la population qu’à un intérêt personnel » moralise-t-il.

Parallèlement, Lansana Kouyaté se dit choqué des drames de la route. Pour l’opposant d’Alpha Condé, ces tragédies sont dues à la conjonction de plusieurs faiblesses de l’Etat notamment le laxisme de la sécurité, l’indiscipline des chauffeurs. Pour lui il faudrait être proactif que d’être réactif.

Hassatou Lamarana Bah

+224 623 125 203

kalenewsorg@gmail.com

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*