Boké ou le symbole du rejet d’un Etat repressif et d’un gouvernement incompétent

0
886

Je commence par rappeler que le 6 mars 2017 a l’occasion d’un point de presse animé par la parquet general de Conakry pour presenter le bilan des manifestations pour la réouverture des classe (la crise de l’education),le procureur général,Yaya Kayraba Kaba,tenait ces propos : <<Nous savons que dans le maintien de l’ordre,les forces de sécurité n’utilisent pas les armes à feu.Il y a des armes conventionnelles qu’elles utilisent.C’est pourquoi on a dit qu’il y a usage d’armes à feu par des inconnus.Les projectiles ramassés par les enquêteurs et qui sont disponibles,sont constitués de douilles de fusils de chasse et de fusils de fabrication locale qui ne sauraient être utilisés par les forces de maintien de l’ordre…>>

Et le procureur par intérim du tribunal de première instance de Mafanco Ali Touré de poursuivre dans la même lancée en ces termes:

<< Nous en sommes sûrs et nous assumons que l’usage de ces armes à feu ne viennent pas des forces de l’ordre,nous avons mené des enquêtes qui prouvent que les forces de l’ordre n’utilisent pas des armes à feu pendant les manifestions, c’est pourquoi nous disons l’usage des armes à feu par les inconnus.Au total,36 gendarmes blessés dont trois cas graves.Six policiers ont été blessés au commissariat central de Matam.Cinq policiers ont été également blessés au commissariat central de Matoto.On ne peut pas dire qu’il n’y a pas eu des blessés du côté des ASSAILLANTS,mais nous n’avons pas pu venir avec une statistique fiable établie…Cependant,des enquêtes sont en cours sur ceux qui sont blessés parmi les ASSAILLANTS… >> fin de citation.

 

Ces graves déclarations sont faites par ceux-là qui sont censés veiller à ce qu’il y ait justice.Leur simple lecture doit permettre a chacun de mesurer la dangerosité du regime du RPG et l’etat de notre justice sous l’ère Alpha Condé.

Nulle part on ne mentionne le cas des personnes tuées par balle.On categorise plutôt les victimes dans une compassion selective (les forces de l’ordre d’une part et les « assaillants » d’autre part).Après plusieurs manifestations,le president lui même a pris l’initiative de rendre visite a l’hopital,sous les cameras de la RTG,a des agents de force de l’ordre blessés par des cailloux sans jamais presenter des condoléances aux nombreuses familles victimes de la cruauté de son regime(il prefere les qualifier de VOYOUS).

 

Par ailleurs,la justice guinéenne traite les jeunes manifestants pacifiques,fils et filles de ce pays,d’ASSAILLANTS.Dans ce cas,rien de surprenant qu’elle n’accepte même pas les plaintes des familles des victimes a plus forte raison reagir pour leur rendre justice.

Que devons nous donc attendre de ces personnes et de ce type de regime?Chacun peut constater le mensonge et le mepris qui caractisent les propos des representants de la justice guinéenne.

 

Alors les manifestations de BOKÉ qui ont commencé lundi 24 avril et qui ont engendré un mort (tué par balles) et 29 blessés dont 9 par balles s’ajoutent a cette triste réalité guinéenne.

Un Etat qui n’a que la violence comme reponse aux revendications legitimes des populations.Un Etat violent et criminel qui ne fonde sa legitimité que sur le mensonge et la repression.

Le cas de Boké est le symbole du rejet de cet Etat et ses representants.Tant au niveau local que central.

Le gouverneur de la ville de Conakry,Mathurin Bangoura a failli se faire lyncher;

Ce samedi 29 avril,lors des negociations,le ministre des mines Abdoulaye Magassouba a demandé qu’on lui donne 30 minutes pour se concerter avec Conakry pour savoir quelle attitude tenir face aux differentes revendications des manifestants.Il ne revient pas dans la salle des debats.il s’eclipse plutôt avec toute sa délégation sans dire au revoir à ceux qui sont venus échanger avec lui.

 

Enfin la population de Boké ne souhaite même plus voir la police et la gendarmerie dans ses quartiers.C’est tout un symbole de rejet d’une gouvernance chaotique qui ne produit que la misère et la mort.

Aliou Bah (Dir. Com Bloc Libéral)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*