Beauté: Asmaou Diallo, miss Guinée 2017, remporte la couronne de Miss Pan African Qeens

0
70

La Guinée au sommet de la beauté continentale. Asmaou Diallo, Miss Guinée 2017 vient de remporter la couronne de Miss Pan African Qeens. Chaque année, ce concours fait la promotion de l’éducation des jeunes filles et des femmes qui sont dans le besoin à travers l’élection d’une miss qui sera le porte flambeau du projet.

Asmaou Diallo, Miss Panafrican Qeens 2018, est rentrée au bercail mercredi après une mission bien remplie à Lagos, la capitale nigériane, où cette compétition s’est déroulée. A l’aéroport de Conakry-Gbessia, elle a été accueillie par un parterre de journalistes, ses amis et membres de la famille et quelques membres du Comité Miss Guinée. La miss Guinée se dit fière  bien vendre l’image de son  pays : « Je suis très fière et très contente. Je me dis que c’est à nous de montrer à la génération future qu’on doit vendre surtout  l’image de la Guinée. Donc je  pense que je suis très très fière de moi aujourd’hui, de ma famille et surtout du comité Miss Guinée et celles (candidates) qui étaient vraiment présentes. Parce qu’il y’a eu au total 18. Y’a eu des éliminations avant le jour-j. Pour le futur,  je compte toujours faire la fierté pour ce pays que j’aime tant mais surtout à me former aussi sur le plan professionnel ».

A Lagos, Asmao Diallo a défendu un projet sur l’éducation des jeunes filles. Ce qui était un de plus pour sa brillante participation.

« Je dédie ce mandat à l’éducation des jeunes filles. Parce que j’avais pour projet,  promouvoir l’éducation des jeunes filles. J’avais pour thème ‘’Tous à l’école pas sans elle’’. Pas sans elle, c’est-à-dire sans les jeunes  filles.

Le message que j’ai à lancer aux jeunes filles c’est de leur dire d’être elles-mêmes, de se fixer des objectifs. C’est-à-dire un objectif du jour, du mois et voire de l’année. Et de ne jamais abandonner même s’il s’avère que c’est très très difficile. Mais c’est en essayant qu’on arrive à réaliser tout ce qu’on a comme objectif et surtout aussi comme rêve », a laissé entendre la patronne de la beauté guinéenne.

A moins de 2 ans, la miss Guinée 2017 a fait flotter haut le tricolore guinéen avec 2 couronnes continentales. Désormais, elle attend beaucoup des autorités de son pays. « J’attends beaucoup  de l’autorité comme j’ai eu à le dire sur ma page Facebook, quand j’ai publié.  C’est un challenge. Ça fait maintenant deux couronnes sur le territoire africain. Celui de Miss Africa Continent et Miss Pan African  Queens. Donc, il faut que l’autorité puisse m’accompagner surtout à réaliser le projet que je tiens vraiment à cœur », confie Asmao aux journalistes.

Les succès de la reine de la beauté africaine de Guinée n’étonnent pas son mentor, Johanna Barry.

«  Je suis très heureuse et aussi je ne suis pas étonnée par rapport à la victoire d’Asmaou. Depuis le début de sa fonction, elle est restée tenace, persévérante malgré tout ce qui a été dit. Donc sa victoire aujourd’hui ne m’étonne pas du tout. On n’a jamais vécu ce genre d’evènement dans notre pays avec une  Miss. Elle est la seule à pouvoir tenir bon, à pouvoir persévérer autant. Donc je la félicite de tout mon  cœur au nom de tout le comité. Je suis fière d’elle et je la bénis de tout mon cœur. Je demande aux autres jeunes filles de suivre son exemple. Parce que voilà une fille dynamique, entreprenante, persévérante et qui a la foi en tout ce qu’elle fait. Donc je demande à toutes les jeunes filles de suivre son chemin. Parce que c’est une fille posée et très obéissante. Sa mère est là, Vous la voyez. Elle a tellement de qualificatifs pour sa fille… ». Telle est la réaction de la présidente du Comité Miss Guinée.

Les yeux sont désormais tournés vers les autorités guinéennes en ce qui concerne l’accompagnement que demande la miss Guinée 2017, Asmao Diallo, après avoir presque tout donné à son pays pendant sa ‘’mandature’’.

LINCOLN, 624901737 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*