AVI, l’harterophile de Guinée-Securite multiplie les trophées en Allemagne

0
316

Mohamed BANGOURA dit ‘’AVI’’ fait partie des précurseurs et promoteurs de l’haltérophilie en Guinée. Membre de la Compagnie de sécurité privée GUINEE-SECURITE dans le service de la Troupe de neutralisation Technique (TNT), il fut un athlète de haut niveau bien avant son départ pour l’Allemagne il y a de cela environ quatre ans.

Il fut respectivement 3ème et 2ème lors des deux éditions de LA COMPETITION NATIONALE D’HALTEROPHILIE organisées par GUINEE-SECURITE. Professionnalisé par cette structure, en grande partie, composée d’haltérophile, il en est resté fidèle et s’est voué corps et âme à porter plus loin son nom.

A quelques années déjà de son atterrissage en Allemagne, AVI est loin d’avoir rompu avec ses ambitions puisqu’il vient, une fois de plus, remporter la 2ème place au soulevé-couché avec son club KSV Essen 1888 dans lequel, il évolue actuellement.

Ce trophée vient donc s’ajouter à la longue liste de bien d’autres encore dont le nombre global est estimé à huit (08) trophées et cinq (05) médailles pour l’obtention desquels (2016-2018), il a été cinq (05) fois 1er et trois (03) fois 2ème pour les compétitions, ‘’COUPE INTERNATIONALE’’ – ‘’COUPE D’EUROPE’’ et ‘’COUPE D4ALLEMAGNE BOUNDES LEAGUA’’.

Installé dans la ville de Lüdenscheid en région Sauerland, AVI est préparateur personnel privée en haltérophilie en parallèle à la mécanique industrielle qu’il exerce comme profession.

Devenu une fierté pour GUINEE-SECURITE et pour toute la Guinée, il envisage ouvrir une salle professionnelle d’haltérophilie avec un matériel de haut niveau répondant aux normes internationales de la pratique de ce sport afin de préparer les générations actuelles aux compétitions. AVI devra d’ailleurs être en Guinée pour une assistance à l’organisation de la 3ème édition de ‘’LA COMPETITION NATIONALE D’HALTEROPHILIE’’ que LINCOLN le PDG de GUINEE-SECURITE et de WAKHATI PROD prépare activement pour être réalisée très bientôt.

Avec louranews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*