Assemblée Nationale : le nouveau code électoral adopté sans l’Alliance Républicaine

0
968

Les députés à l’Assemblée Nationale ont voté à la majorité, l’adoption du nouveau code électoral conformément aux accords obtenus le 12 octobre 2016. Toutefois, le groupe parlementaire l’Alliance Républicaine a boudé la salle, car selon ces députés cette modification est une violation de la loi.

La modification du code électoral conformément aux accords obtenus le 12 octobre dernier qui prévoit la désignation des chefs de quartiers et districts est désormais chose faite. L’adoption a été soutenue par la majorité des députés présents à l’hémicycle.

Selon Dr Oussou Fofana Président du groupe les Libéraux démocrates : « la composition du conseil de quartier et district doit être reflétée par des citoyens électeurs au suffrage universel et non d’une nomination discrétionnaire. Cette nouvelle loi électorale permettra à notre scrutin de pouvoir installer un conseil issu du suffrage universel les collectivités locales que sont les régions et communes ainsi que les quartiers et districts, il enregistrera pour l’Etat des économies substantielles en ressources, » annonce-t-il.

Dans le même ordre d’idée, le groupe parlementaire RPG arc-en-ciel précise que l’ancienne loi avait des limites. « La loi 016 est entrain de montrer ses limites qui concerne la CENI. Cette loi dit que la CENI a sept ans de mandat non renouvelable, et la septième année de leur mandat c’est en 2019 et cette année il faut avoir des élections présidentielles dans les huit mois qui suivent, une des conséquences de faire des lois dans des atmosphères politiques. Ce code que nous allons voter a des insuffisances, mais quand une loi est confrontée à son inapplicabilité il n’Ya d’autre solution que son amendement,, » précise honorable Damaro Camara.

Cependant, le groupe parlementaire l’Alliance Républicaine, a boudé la salle de l’hémicycle. Pour les députés de cette organisation, ce nouveau code est  une violation de la loi.

« Nous, le groupe parlementaire alliance républicaine et tous ceux qui pensent comme nous, comme on ne peut pas appliquer un scrutin secret comme le recommande le règlement intérieur nous tombons dans le domaine de la violation de la loi. Pour ce faire, nous ne participerons pas au vote relatif au code électoral, » dixit Dr Deen Touré avant de se retirer de la salle ainsi que les autres députés du son groupe.

Au cours de la présentation du rapport de la commission sur ce projet, des innovations ont été annoncées par Mamadou Cellou Baldé notamment les candidatures indépendantes à l’élection communale sont mieux cadrées, l’élection des conseils de quartiers sera faite par la nomination juridiquement encadrée et basée sur les résultats du scrutin communale…

Hassatou Lamarana Bah / 623 12 52 03

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*