« Alpha Condé doit limoger tous ces cadres véreux de la fonction publique.. »

1
1155
KODAK Digital Still Camera

« Nous voulons que justice soit rendue et que l’injustice soit punie », c’est le cri de cœur du collectif des jeunes fonctionnaires engagés  non pris en charge par l’Etat. Au cours d’une sortie médiatique ce mercredi 1er février, ce collectif accuse Mohamed Traoré, chef de cabinet du ministère de la fonction publique de falsification d’un dossier gouvernemental.  

A la tête d’un collectif de 100 jeunes fonctionnaires engagés déjà immatriculés, mais non pris en charge par l’Etat, le président du collectif des jeunes fonctionnaires, indique que, « M. Traoré (Mohamed Traoré, chef de cabinet min. de la fonction publique, ndlr) a été écarté de notre dossier suite à une falsification. Une décision prise par le ministre de la fonction publique.  » Apportant un démenti à la déclaration faite par ce dernier, qui traite le collectif comme étant une structure fictive, Jean Pierre Goépogui, réplique : « il n’y a jamais deux collectifs. Mais, il s’agit d’une falsification orchestrée contre nous.»

Se justifiant, il déclare : « le 22 mars 2016, M. Mohamed Traoré, chef de cabinet a créé une autre commission. Alors qu’il a été écarté sur le dossier par le ministre de la fonction publique. Parce qu’il avait falsifié une note de service que le ministre lui avait fait pour que le dossier du collectif soit diligenté. En mettant des gens à la place des membres du collectif. » Pourtant, dit-il, « ça, c’est le rôle du secrétaire général (SG) du département et non lui le chef de cabinet. »

Poursuivant, les membres estiment que seule l’implication du président de la République peut permettre une sortie heureuse de crise. « Tout notre espoir est porté sur le Pr Alpha Condé face à cette situation. C’est lui seul qui peut faire quelque chose pour nous. Seul le président de la République peut trouver une solution à notre situation. Nous ne comptons plus sur personne, ni le premier ministre, ni le ministre de la fonction publique. Mais, nous comptons sur la clairvoyance du Pr Alpha Condé  pour permettre aux jeunes du collectif d’être dans leur droit.»  

Pour finir, il insiste sur la nécessité de l’implication du chef de l’Etat. « Si le président a réussi à éteindre le feu en Gambie, Alpha Condé est capable en un clin d’œil de limoger tous ces cadres véreux qui sont impliqués dans la fausseté au niveau de la fonction publique. » Et de poursuivre, « nous savons compter sur la disponibilité et la clairvoyance du président de la République. »   

 

Mohamed Barry

224 624 39 57 84

barrymed21@gmail.com

 

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*