Algérie : la vie difficile des guinéens en situation irrégulière

In Accueil, Société

La situation des guinéens qui ne détiennent pas de titres de séjour en Algérie est alarmante. Beaucoup y laissent leur vie à longueur des journées.
Face à cette situation, Mme le consul de la Guinée en Algérie a dans une interview a accordé, à notre rédaction, lancé un appel à la jeunesse de rester au bercail pour ne pas vivre les tristes réalités de ce côté.
En deux mois, le consul de la Guinée en Algérie a enregistré des cas de mort de nos compatriotes: 11 au total dont 5 par suite d’accident de travail, 3 morts naturelles, 1 décès lors des arrestations par la gendarmerie, 1 suicide et un dernier cas par agression.
Toutes ces victimes étaient en situation irrégulière.

Certains compatriotes sont aussi incarcérés dans les prisons du pays hôte dans les conditions inhumaines. « Comme toute personne incarcérée, le moral est toujours bas. Mais nous effectuons fréquemment des visites dans les centres pénitenciers pour rencontrer nos compatriotes et essayer de leur soutenir moralement en attendant leur libération », explique Mme le consul Fatou Barry. Elle a précisé que l’institution représentant la Guinée en Algérie, fait de son mieux pour veiller à la sécurité des clandestins guinéens. « Nous sommes en contact permanent avec le ministère des affaires étrangères algérienne et suivons de près l’évolution de la situation sur le terrain et veillons sur la sécurité de nos compatriotes » confirme-t-elle.
Des négociations sont également enclenchées entre les deux gouvernements pour le rapatriement des guinéens se trouvant dans des situations irrégulières en toute sécurité. « Nous sommes en négociation avec le gouvernement algérien par l’intermédiaire du Ministère des Affaires Etrangères pour permettre à nos compatriotes se trouvant dans une situation irrégulière de vivre en toute sécurité ou s’il faut, qu’ils soient rapatriés en toute dignité. Nous sommes en contact avec l’OIM pour nous aider à faire rapatrier nos compatriotes qui veulent rejoindre volontairement notre cher pays » annonce-t-elle.

À signaler que parmi ces guinéens figurent en grand nombre des femmes qui subissent des violences physiques. « J’avoue avec amertume que nous avons plein de jeunes filles guinéennes qui sont venues d’elles mêmes en Algérie et vivent en toute insécurité dans des chantiers avec des jeunes. Et nous recevons fréquemment des plaintes pour grossessed non reconnues parfois même pour coups et blessures » déplore-t-elle.
Au terme de l’interview, madame Fatou Barry a lancé un message à la jeunesse guinéenne: « Je lance un appel solennel à toute la jeunesse guinéenne d’éviter de risquer leur vie en empruntant le chemin du Sahara pour venir s’installer clandestinement en Algérie. C’est non seulement une perte de temps mais aussi un risque énorme pour leur sécurité.
Il faut noter que des milliers de jeunes guinéens perdent leur vie dans les océans ou au Sahara en quête d’une ‘’meilleure vie’’, une situation qui inquiète les autorités compétentes mais aussi les parents de ces jeunes«

 

Interview réalisée par Hassatou Lamarana Bah

+224 623 125 203

Join Our Newsletter!

Love Daynight? We love to tell you about our new stuff. Subscribe to newsletter!

Leave a reply:

Your email address will not be published.

*

Mobile Sliding Menu

Alpha DIAOUNE