Ahmed Kourouma sur la nomination d’Oyé : « C’est un gouvernement formé sur la base ethnique et des services rendus au président »

0
281

Le feuilleton Oyé n’a pas encore fini de nous livrer toutes ses facettes. Après l’indignation de l’opinion nationale suite au rétropédalage  du chef de l’Etat concernant Oyé Guilavogui, désormais ministre d’Etat, ministre de l’environnement, des eaux et forêts. A l’issue d’une réunion tenue hier, la communauté Kissia somme Roger Patrick Milimono de refuser d’occuper le poste du ministre l’Elevage.

Cette demande pour les membres de cette communauté est une façon d’exprimer leur indignation face à la façon dont le deuxième décret a été pris par le président de la République. S’exprimant sur cette actualité qui suscite du débat dans la cité, Ahmed Kourouma, vice président du parti GRUP, d’entrée condamne avec la dernière énergie la démarche de la communauté Kissia qu’il qualifie de pourfendeurs de la République.

« Ces gens ne représentent nullement la communauté Kissi. Ils ne représentent qu’eux mêmes. Avec ce gouvernement, nous sommes dans une déliquescence de l’Etat. Un gouvernement formé sur la base ethnique et des services rendus au président. Cette équipe gouvernementale est tout sauf une équipe nommée sur la base de la compétence. Nous avons à faire avec un gouvernement de remerciement, contrairement à ce qui a été annoncé par le chef de l’Etat, proche du peuple » a-t-il fustigé dans les Grandes Gueules de ce mardi 5 juin 2018.

Selon lui, « la plupart de ceux qui meublent ce gouvernement dirigé par Kassory sont des gens qui prétendent être au près du président par leur poids politique. Mais en réalité, ils ne représentent rien au niveau du corps électoral guinéen. Et il est temps de mettre un cordon autour du palais présidentiel pour empêcher ces coordinations communautaires et ethniques  d’émerger en Guinée ».

De l’avis d’Ahmed Kourouma, ces coordinations populistes sont entrain de faire disparaitre les valeurs de notre république. « Ces histoires de communautés deviennent insupportables. Dans notre parti, nous avons condamné ce qui se passe actuellement au sein de l’administration sous la gestion d’Alpha Condé. Car il s’agit là d’un scandale républicain »  lâche-t-il.

Mohamed Barry, 224 624 39 57 84

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*