Affaire PADES : Sékou Koundono répond au collectif des avocats du parti

0
95

Au cours d’une conférence de presse lundi dernier, le collectif des avocats du Parti des Démocrates pour l’Espoir PADES, a annoncé des actions judiciaires contre le site libreopinion.com et la cellule Balai citoyen, par rapport aux propos tenus par le Président du Parti qui sont qualifiés d’ethnocentristes.

Réagissant à cette nouvelle, Sékou Koundouno, Président de la Cellule Balai Citoyen précise qu’il est imperturbable « Dr Ousmane Kaba n’est pas extraterrestre, c’est un citoyen qui jouit des droits et des devoirs et que Koundono Sékou agi au compte d’une organisation dûment agrée en République de Guinée qui s’appelle Balai citoyen et qui a des comptes à rendre au peuple de Guinée. Nous les comprenons ils sont sous l’effet de traumatisme et de la perturbation systématique. Nos avocats sont suffisamment outillés et nous sommes vers la levée de l’immunité parlementaire, je peux vous rassurer que nous restons imperturbables » annonce-t-il.

Les avocats du PADES ont précisé dans leur communication, que la cellule n’est pas allée à la source pour avoir l’information, une annonce que rejette en bloc Sékou Koundouno « Nous avons un CD de libreopinion, notre antenne basée à Kankan, est allée prendre la source initiale, l’analyse a été faite avec la cellule de veille, nos avocats. Il y’a une plainte qui a été déposée au niveau du procureur général, pourquoi ne pas chercher à répondre cette plainte pour prouver leur innocence, pourquoi s’affoler ? Nous sommes convaincu des argumentaires avancés, le jeudi nous allons donner d’autres éléments d’informations sur les avancées considérables dans ce dossier » annonce-t-il.

Selon les avocats, un complot pour déstabiliser le parti serait à la base de ces ‘’diffamations’’, Sékou Koundouno précise qu’il n’est contre personne «Je vous mets au défi de montrer depuis la sortie de Dr Ousmane Kaba jusqu’à nos jours, les cas liés à l’ethnocentrisme, au régionalisme, au tribalisme. Nous avons une cellule de veille composée de 50 jeunes qui font la surveillance citoyenne sur les réseaux sociaux et sur les médias, nous travaillons en parfaite harmonie avec les différents procureurs basés à Conakry. Nous ne sommes contre X ou Y, quand le PADES parle de complot posez-vous la question qui pistonne le complot ? » S’interroge-t-il.

Sékou Koundouno rappelle que s’il y’avait la Haute cour de justice, le Pr Alpha Condé ne fera pas l’objet d’une seule tolérance.

Hassatou Lamarana Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*