Affaire PAC : Les députés de l’Opposition ont formulé une demande pour une enquête parlementaire

0
82

Au cours d’une plénière de l’Opposition Républicaine ce mercredi 12 septembre à Conakry, plusieurs points ont été abordés par les leaders de cette entité politique. Parmi ces points, la bouillante actualité de la concession de Port Autonome de Conakry.

Faisant le compte-rendu de la rencontre, le chef de file l’OR a précisé que cette concession est faite sans appel d’offre et elle profiterait qu’aux proches du Président de la République « La concession du port autonome est faite sans appel d’offre. Alpha Condé décide de donner le port à des amis, on envoi la convention qui devait aller le 12 en Turquie il faut signer on se retrouve au bureau du ministre on signe alors que des cadres du port avaient émis de fortes réserves sur le document qui leur avait été présenté» indique El hadj Cellou Dalein Diallo.

Qualifiant cette action ‘’d’illustration de la mauvaise gouvernance’’, l’opposition Républicaine a annoncé  que les députés de l’opposition demanderont une enquête parlementaire « Nous avons déjà au niveau de l’Opposition parlementaire, demandé une enquête parlementaire pour avoir tous les éléments d’information relatifs à cette opération qui n’a respecté aucune procédure légale, aucune disposition. Cette demande est déjà formulée » annonce-t-il.

Cependant, cette entité politique craint que cette demande ne soit vouée à l’échec au niveau du parlement « nous craignons que le même le sort soit réservé à cette demande de l’opposition parlementaire, car ce n’est pas la première fois, le cas Bolloré, tous les contrats de gré à gré qui étaient suspectés d’être surfacturés, on avait demandé que des enquêtes parlementaires soient menées pour situer le peuples de Guinée, malheureusement ceux de la mouvance ne veulent jamais qu’on contrôle l’action du gouvernement » déplore-t-il.

Enfin, l’OR par la voix de Cellou Dalein Diallo, a marqué sa solidarité aux syndicats du port qui luttent à la fois pour leurs intérêts, mais contre aussi la‘’mauvaise gouvernance’’.

Hassatou Lamarana Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*