Affaire Kaporo Rail: Le dossier est renvoyé au 09 novembre et les familles sont inquiètes de d’état d’avancement

0
79

Le dossier de Déguerpissement des 252 familles dans le quartier Kaporo Rail commune de Ratoma, par le gouvernement va de renvoi en renvoi au tribunal de la première instance de Dixinn.

Engagé depuis le 12 Octobre dernier, ce dossier qui est à son troisième renvoi ce vendredi 2 novembre, oppose les habitants de Kaporo Rail au gouvernement guinéen notamment le ministre de la ville et de l’aménagement du territoire.

Pour l’avocat de la défense ces multiples renvois sont de nature inquiétantes « pour nous, ces multiples renvois nous inquiètent, des correspondances ont été adressées à nos clients leur demandant de libérer immédiatement les lieux, par la suite le dossier a été porté devant le tribunal, il est en train d’examiner l’affaire, nous craignons que d’ici là, le pire ne se produise alors que le tribunal est saisi. Si le tribunal est saisi d’un litige toutes les parties doivent freiner » déplore Me Salifou Beavogui de la défense.

Pour éviter que la force soit exercée sur le terrain, Me Béa sollicite toute application des travaux « donc nous avons flétri sur ce troisième renvoi, nous nous sommes opposé, nous avons sollicité en application de l’article 114 que le dossier soit communiqué au ministère public pour ses observations, que le procès avance d’une part et d’autre part nous avons sollicité également un jugement avant du droit interdisant toute opération de démolition ou de déguerpissement de la part de l’Etat » fait-t-il savoir.

Présent pour la première fois au TPI de Dixinn, l’agent judiciaire de l’Etat estime que ce nouveau renvoi vise à examiner le dossier « ça c’est du droit, dans la procédure judiciaire, quand une partie reçoit les pièces, donne lui le temps d’examiner les pièces pour pouvoir répondre par rapport aux pièces reçues » soutient Me Maurice Saa Tolno agent judiciaire de l’Etat.

Le dossier a été renvoyé pour le 09 de ce mois et des familles espèrent que cette fois-ci qu’’il y’aura une suite favorable.

Hassatou Lamarana Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*