Affaire Bolloré : « Ceux qui ont semé la confusion dans cette affaire de Getma, nous avons les preuves et nous les connaissons  » (honorable Demba Fadiga)

0
216

L’honorable Demba Fadiga a donné ce samedi 5 Mai 2018, sa version des faits sur l’affaire Bolloré. Selon lui, cet octroi frauduleux du Port Autonome de Conakry par la société Getma International, a été possible grâce à certains cadres corrompus du gouvernement du feu Général Lansana.

L’honorable Demba Fadiga dit détenir des preuves qui attestant de la non implication du professeur Alpha Condé dans cette affaire «Alors que  le Port Autonome de Conakry se trouvait dans un état lamentable, un appel d’offre avait été lancé dans le but de trouver des bailleurs de fonds pour la construction du terminal à conteneurs . Plus tard en 2008, une dizaine de bailleurs de fonds dont la société Getma International et Vincent Bolloré voulaient investir dans le port. Lorsque l’appel d’offre a été lancé en 2008, le gouvernement qui était en place au temps de Lansana Conté, dont certains cadres spéculent aujourd’hui, a accordé la priorité à la société getma international qui avait payé certains cadres du gouvernement de l’époque afin d’obtenir le dossier. Toutes les sociétés qui travaillaient au port à l’époque avaient tous signé un document avec le premier ministre de l’époque et en voici la preuve. Toutes ces sociétés dont getma, maes, scopao ont tous signé ce document pour s’opposer à getma international. Ce document qui était destiné au premier ministre de l’époque est parvenu aux mains du feu Général Lansana Conté qui a donné l’ordre d’annuler le dossier de Getma International. Ceux qui disent que c’est Alpha Condé qui a saisi le dossier ne savent rien, c’est le général Condé qui a d’abord demandé l’annulation du dossier de Getma International parce qu’il avait menti sur ses compétences et avait corrompu des cadres» explique le député qui était à l’époque le vice président du patronat qui affirme connaître ces cadres corrompus «Ceux qui veulent tout savoir, moi je sais qui sont ces cadres mais je ne dirai rien sauf quand le jour viendra. À cette époque j’étais le vice président du patronat dont Mamadou Sylla était le président. Quand j’ai parlé du cas de Bolloré aux ministres, ils n’avaient qu’une parole  »badenya téyé, wodiko lé beye » (il n’y a pas de fraternité, il n’y a que l’intérêt). Je ne rentrerai pas dans les détails mais s’ils continuent de spéculer, j’ai le dossier ici.  Mamadou Sacko qui était le directeur en 2008, avait fait correctement son travail en écrivant une lettre pour dire que Getma international ne peut pas faire ce travail. Ceux qui parlent n’ont qu’à parler doucement sinon ils vont avoir des problèmes» lance le député de la majorité présidentielle.

«Donc sachez que cette affaire de getma ne date pas d’aujourd’hui, car tous les présidents avant Alpha Condé ont annulé le dossier de getma. Le dossier s’est compliqué lorsque l’ex président du Burkina Faso Blaise Comparé est venu en Guinée,À l’époque encore  j’étais le conseillé du capitaine Moussa Dadis. En quatre ans, Bolloré a beaucoup contribué à l’aspect actuel du port de Conakry même les vols ont diminué et aujourd’hui, le port reçoit d’autres colis pour des pays de la sous région (…). Ceux qui ont semé la confusion dans cette affaire de Getma, nous avons les preuves et nous les connaissons alors s’ils n’arrêtent pas de diffamer le professeur Alpha Condé ils nous verront» ménace l’honorable Demba Fadiga de plus belle.

 

Alpha Mamadou Bobo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*