Préparations Communales 2018 : Des vendeuses des marchés de Ratoma à l’écoute du FOFPG

In Accueil, Politique

Le Forum des Femmes Parlementaires de Guinée, FOFPAG, a rencontré ce samedi 4 novembre, des femmes vendeuses de certains marchés de la commune de Ratoma. Très tôt le matin, le FOFPAG accompagné des femmes de la société civile a débuté sa campagne de sensibilisation par le marché de Bambéto avant de se rendre à Koloma puis Enco5 pour terminer au marché de Sonfonia.

Partout, le message était le même : Encourager les candidatures féminines aux élections communales prévues le 04 février 2018. A tour de rôle, ces élues du peuple ont notifié que la place de la femme n’est plus seulement au foyer. Elle doit prouver qu’elle est capable.

Ces femmes députées ont tenu à préciser que le pouvoir ne se réclame pas mais plutôt s’arrache. Une façon pour inciter aussi ces femmes, qui ne sont pas lettrées à se présenter, rien qu’à cause de leurs belles initiatives.

Ravie de cette visite des femmes parlementaires et des femmes de la société civile guinéenne, Mme Bangoura Mabinty Traoré, administratrice du marché de Sonfonia, rassure que son quartier présentera assez de femmes pour les prochaines élections. « Elles ont raison, si un seul homme se présente, dix femmes doivent se présenter. Ce sont les femmes qui se soucient de leurs enfants. Nous devons arrêter de danser et chanter, nous devons faire des choses sérieuses même si on n’est pas instruite on peut diriger. S’il plait à Dieu, à Sonfonia les femmes vont se présenter » promet-t-elle.

Après les marchés, les deux premières commissions sont allées à l’université de Sonfonia pour animer une conférence. Les deux autres commissions sont allées au siège du PEDN pour inviter les responsables de cette formation politique à encourager et soutenir les femmes à se présenter dans les postes de prises de décisions. Une initiative qui a enchanté Hadja Fanta Dabola Kouyaté, membre du bureau exécutif national et première personne à l’organisation au sein du parti PEDN. « Je suis ravie de cette démarche car elles sont en train de défendre toutes les femmes guinéennes. Qu’elles soient lettrées ou non elles défendent la cause de la femme guinéenne. Nous allons Sensibiliser les femmes à adhérer le plus au parti », souligne notre interlocutrice.

Au siège de la Convention des acteurs Non Etatiques de Guinée, CANEG, l’engouement était de taille. Car les hôtes ont fait objet d’un accueil très chaleureux.

Cette campagne se poursuivra lundi dans les autres communes de la capitale.

Hassatou Lamarana Bah

Join Our Newsletter!

Love Daynight? We love to tell you about our new stuff. Subscribe to newsletter!

Leave a reply:

Your email address will not be published.

*

Mobile Sliding Menu

Alpha DIAOUNE